Underdark – Our Bodies Burned Bright On Re-Entry

Pas de commentaires      117
Style: post black metalAnnee de sortie: 2021Label: Surviving Sounds/Through Love Records/Tridroid Records

Démarré du côté de Nottingham en 2015, Underdark est un groupe de black metal enrichi de bien d’autres courants tels que le screamo, le shoegaze ou le post-rock (que l’on simplifie – un peu péjorativement – en post-black metal). Pourtant ce premier long-format à la très jolie cover est tel un nouveau départ, le groupe ayant accueilli en ses rangs un nouveau chanteur, Abi Vasquez il y a deux ans, s’illustrant ici par un chant volubile entre cris (très) perçants et growls profonds…

…Mais aussi par des spoken words qui ouvrent « Qeres », premier titre qui nous fait rentrer délicatement dans Our Bodies Burned Bright On Re-Entry sur de doux arpèges. Mais la déflagration s’amène ensuite, entre blastbeats et guitares sinueuses aux trémolos fort prenants. On retrouve ici la recherche émotionnelle d’un Deafheaven et autres groupes « blackgaze » sauf qu’Underdark n’hésite pas à s’affranchir des codes en allant titiller l’emo/screamo via des mélodies de guitares (sur le morceau-titre ou bien sur « With Ashen Hands Around Our Throats » déversant leur tristesse avec emphase).

Malgré son aspect « entre-deux » qui pourrait déranger les puristes du BM et ceux du screamo, Underdark montre qu’il sait y faire pour délivrer des atmosphères enveloppantes, n’hésitant pas non plus à s’aventurer dans des phases instrumentales post-rock (le saisissant break pendant « Squeleton Queen » et son final déchirant), offrant par là quelques accalmies au milieu de ces paysages de tempête.

Derrière ces cinq titres partageant rage, désespoir et mélancolie, il y a aussi des thématiques engagées comme sur « With Ashen Hands Around Our Throats » qui parle de l’incendie de la Tour Grenfell (qui a causé 79 morts à Londres en 2017), dénonçant par ici les « marchands de sommeil » et le fait qu’ils continuent à loger des personnes dans des immeubles insalubres. Un message engagé qui rapproche Underdark de leurs compatriotes Dawn Ray’d, eux aussi provenant du screamo à l’origine et étant désireux de transmettre des messages dénonciateurs/conscients à travers leur black metal.

Un remarquable premier album.

  1. Qeres
  2. Our Bodies Burn Bright On Re-Entry
  3. Coyotes
  4. With Ashen Hands Around Our Throats
  5. Squeleton Queen

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *