Puppy – Pure Evil

Pas de commentaires      131
Style: stoner rock variéAnnee de sortie: 2022Label: Rude Records

Rien qu’en lisant l’énoncé de cette chronique, on notera le décalage entre le nom du groupe tout mignon et le titre Pure Evil évoquant un album de black metal sans inspiration. Le groupe londonien aime en effet faire le grand écart, et ce nouvel album pioche tranquillement dans différents styles pour un bain frais et nostalgique.

Distillant un maximum de mélodies directes et imparables, Pure Evil démarre en trombe avec l’enchainement des hits « The Kiss » (aux agréables relents de Smashing Pumpkins, Perry Farrell mais aussi un peu Deftones dans le grain de guitare), « My Offer » et « Wasting Little Heart » (toutes deux parfaites avec leurs refrains entêtants). Les trois anglais y mixent grunge/rock alternatif des 90’s à du metal parfois grassouillet (du côté du stoner avec « Spellbound » – qui possède aussi quelques réminiscences de Ghost ou « …And Watched It Glow ») et bien d’autres choses…

Ne se mettant aucune barrière en effet, Puppy se permet même de partir dans de surprenantes incartades indie/pop planantes (« Hear My Word » qui lui rappelle Tame Impala) et des mélodies aux inspirations médiévales (« Dear John », qui justifiera la cover à lui seul). Brillant par la qualité de ses mélodies, efficaces qu’elles soient jouées avec emphase (« Wasted Little Heart ») ou plus intimiste (l’émotionnel « Shame »), le trio excelle vraiment et n’ennuie jamais sur ce second album (après The Goat – 2019). Un agréable album pour de mignons chiots qui méritent de passer sous vos radars.

  1. Shining Star
  2. The Kiss
  3. My Offer
  4. Wasting Little Heart
  5. Hear My Word
  6. Spellbound
  7. Dear John
  8. …And Watched In Glow
  9. Holy Water
  10. Sacrifice
  11. Angel
  12. Shame
  13. Glacial

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.