Bilan 2013 Krakoukass

Pas de commentaires      1 924
Annee de sortie: 2013

Encore une fois un bon paquet de nouvelles découvertes, d’ailleurs les albums mis en avant dans mon Top Annuel sont pour beaucoup issus de groupes dont je n’avais jamais entendu parler ou que je n’avais jamais écouté avant 2013. Encore une fois cela confirme la vitalité de la scène musicale, et la richesse de l’offre de musique sur la planète. Plus que jamais en 2014, il faudra vraiment le vouloir pour accepter de se laisser infliger de la musique de merde par les médias lobotomiseurs de masse. Bougez-vous le cul pour découvrir et écouter de la bonne musique merde, d’autant que vous pouvez compter sur nous pour continuer à vous aider à faire le tri entre le bon grain et l’ivraie.

Le tout dans un esprit toujours aussi éclectique cela va sans le dire, et ce n’est pas mon podium personnel qui contredira ce principe, constitué qu’il est de trois albums très différents et tapant dans des styles bien variés : du rock indé au black metal en passant par le hip-hop.

Cette année 2013 par ailleurs été marquée de mon côté par le faible nombre d’albums de black écoutés (j’entends par là des purs albums de trve black, puisqu’il est clair que « l’ingrédient » black tend à se répandre au-delà des frontières du trve black et qu’on le retrouve dans pas mal d’albums au final), et au contraire la part grandissante d’albums de death avec lesquels j’ai nourri mes cages à miel, aidé en cela par le Wolfthrone fest qui m’a donné une forte envie de réécouter des petits bijoux comme Graves of the Archangels de Dead Congregation ou l’album/EP éponyme de Venenum.

 

Il est pas Eklektik mon podium ?

Arcane RootsBlood & Chemistry : Qui l’eut cru ? Biffy Clyro battu sur son terrain, l’année de la sortie du double album Opposites… C’est que ce Blood & Chemistry montre un groupe capable de faire le pont entre la rage du passé et la mélodie et l’intelligence des compositions toute actuelle. Sans doute l’album qui a le plus tourné chez moi cette année.

ChristicideUpheaval of the Soul : Rares sont les albums de black à m’avoir intéressé en 2013 mais ce nouvel album de Christicide est bien plus qu’un simple album de black et les français font tellement la démonstration de leur identité et de leur personnalité en écrasant la concurrence, qu’on ne peut que s’incliner devant ce magistral deuxième album.

Run the JewelsS/T : Je suis assez peu branché hip-hop d’habitude, mais l’association des deux pointures que sont El-P et Killer Mike m’a complètement conquis et voilà un album qui a tourné en boucle pendant plusieurs semaines.

 

Les autres albums de l’année

KryptsUnending Degradation
Guim avait eu raison de flairer le bon coup il y a quelques années, le mélange de death old-school et de doom à la finlandaise de Krypts est juste imparable. La claque du Wolfthrone Fest!
Jean JeanSymmetry
Ne vous fiez pas à leur nom débile, ce groupe instrumental (à 90% en tout cas) envoie un math-rock mélodique de tout premier choix.
BölzerAura (EP)
Ce n’est pas un hasard si vous verrez cet EP dans beaucoup de tops annuels notamment à l’étranger… Vivement un album longue durée!
ExtolExtol
Retour gagnant des norvégiens avec un album qui s’inscrit à mes yeux comme leur meilleur à ce jour! Si vous ne connaissez pas ce groupe il est grand temps d’y remédier!
Peste NoirePeste Noire
Ecartons tout de suite les considérations politiques… Musicalement et surtout vocalement, on a là l’un des artistes les plus pertinents et originaux de la scène BM française!
SlugdgeBorn of Slime
Délirant mais néanmoins incroyablement efficace et brutal, le death metal slugdgien est une révélation! Le prochain album ne devrait pas tarder, prosternons-nous devant les limaces de l’enfer!
Ovid’s WitheringScryers of the Ibis
Découvert en toute fin d’année grâce à quelques tops étrangers, la musique de ces américains est brutale, symphonique, épique même. Entre death, black symphonique et djent, le mélange détonne autant qu’il marque!
ASGBlood Drive
On pense d’abord avoir affaire à un énième album de stoner mais en creusant un peu, ce Blood Drive se dévoile comme une belle claque qui enterre tout ce que Torche essayent de faire depuis leurs débuts.
Steak Number EightThe Hutch
Un nom encore plus pourri que celui de Jean Jean, mais au final un sacré bon album offert par ces belges à la maturité impressionnante pour leur si jeune âge.
Biffy ClyroOpposites
Encore une belle collection de tubes imparables, fan je suis, fan je reste!
Beaten to DeathDødsfest!
Un bon coup de pied dans la fourmilière du grind en 19 minutes bien tassées!
Cult of Fireमृत्यु का तापसी अनुध्यान
L’album de black occulte de l’année avec à la batterie un ex- Lykathea Aflame. Une belle claque qu’on avait sentie venir après un premier album déjà excellent.
The Phantom CarriageFalls
Entre black metal à la DSO et postcore, les poitevins frappent très fort avec ce deuxième album!
Queens of the Stone Age…Like Clockwork
L’album rock de l’année (juste devant le Clutch) et un des meilleurs albums de la bande à Homme!
Inter ArmaSky Burial
Black, stoner, sludge, un bon gros melting pot fracassant pour un superbe premier album que j’attendais de pied ferme!
In SolitudeSister
Quel changement de cap pour les suédois! Et le tout avec brio SVP.
Dark TranquillityConstruct
Le meilleur groupe de melodeath encore en activité!
MIAMatangi
Excellent album d’électro hip-hop sans concession que livre ici l’anglaise.
The OceanPelagial
Impressionnant de voir à quel point cet album est encensé de toute part sur les webzines étrangers! Pour ma part un très très bon album, même si le meilleur du collectif est probablement derrière lui!
VenturaUltima Necat
Ma pochette de l’année et un album qui n’est pas en reste. Uniques dans leur style ces suisses!
BlockheadsThis World is DeadLe grind me gonfle vite en général mais cet album est juste phénoménal. Incontournable. ClutchEarth Rocker
L’album de rock de l’année avec le QOTSA et pour moi le meilleur album du groupe!

 
Et juste derrière…

Il y en a encore un paquet qui manquent le top de peu mais que je tiens à ne pas oublier pour autant… Retour gagnant pour les vétérans de Rotting Christ, Satyricon (je fais partie des fervents supporters de ce nouvel album de même que de celui de Watain, tant décrié encore une fois alors qu’il s’agit à mon avis d’un bon album tout simplement), Alice in Chains (mais un album un peu en dessous du précédent tout de même), Dillinger Escape Plan, Steven Wilson et même KoRn avec un très bon album qui me réconcilie je l’espère durablement avec les californiens. Retour inespéré pour les reformés Gorguts, qui même avec un nouveau line-up ont livré un album impressionnant comme l’ont fait avant eux cette année Wire. N’oublions pas Subrosa, Hacride, Marvin, Leprous , Clutch et Ken Mode qui ont tous les 4 sorti de très bons albums, même si l’album des deux premiers cités ne m’a pour le moment pas autant marqué que le précédent.
Et puis il y a les surprises de groupes/artistes que je ne connaissais pas qui ont réussi à sérieusement attirer mon attention et que je suivrai désormais avec beaucoup d’attention : And So I Watch You From Afar…, Wolf People, Crumbling Ghost, True Widow, Mesh (suite à une recommandation du collègue Darkantisthène), Danny Brown (mon deuxième album de hip-hop de l’année), Sulphur Aeon (et sa superbe pochette) qui a marqué le début 2013, Vaura également qui m’a bien accompagné en fin d’année et qui avec quelques écoutes supplémentaires entrera peut-être au panthéon. Même si le hardcore ne m’a pas tellement intéressé en 2013, je retiens tout de même le très bon deuxième album de Twitching Tongues, qui ravive les souvenirs des années 90 et de Life of Agony en particulier. Le nouveau Modern Life is War devrait aussi intéresser les amateurs du genre, de même que le Sister Faith de Coliseum dans un registre plus punk/pop. Rayon death, l’album de Beyond, Fatal Power of Death ne doit pas être oublié parmi les réussites death de l’année, idem pour les suédois de Tribulation qui livrent en 2013 un sacré album de death metal original et très personnel malgré la présence d’influences nombreuses, et que je n’ai pas encore assez assimilé pour le faire figurer dans le top, mais qui sait après quelques écoutes supplémentaires… Dans un genre plus mélodique Adora Vivos a sorti un superbe EP Toward the Empyrean, qu’il ne faut pas laisser passer. Loin du death Beastmilk (groupe de Khvöst de Hexvessel) a également sorti un premier album de très bonne facture (Climax).
Dans un genre plus léger, on attendait (enfin en tout cas moi) l’album de Woodkid et il ne m’a pas déçu même si je reconnais m’être peut-être un peu enflammé dans ma chronique! En pop, j’ai aussi beaucoup apprécié l’album de Melissa Laveaux et de John Grant, tous deux chaudement recommandés ainsi que le dernier Foals, Holy Fire et surtout mon gros coup de cœur Charlie XCX et son excellent album True Romance, rempli de tubes imparables. Les White Lies m’ont également encore ravi avec leur nouvelle cuvée Big TV (bien plus convaincant pour ma part que le décevant album des Editors) qui a bien tourné au moment de sa sortie et si vous cherchez d’autres noms pour vous détendre les cages à miel je ne saurais trop recommander de jeter une oreille au Red Panda de Colt Silvers, ainsi qu’au premier album des français de Elephanz, ainsi qu’à celui de Bastille, qui a à juste titre pas mal fait parler de lui cette année ou encore le premier album également de la futur star consacrée de 17 ans Lorde (album Pure Heroine). Chvrches, puisqu’on est dans la dark pop à chanteuse, a livré un premier album également tout à fait remarquable. Le dernier album de Everything Everything (Arc) est très intéressant et le dernier Moderat vaut aussi bien le coup, en particulier son single « Bad Kingdom », probablement un des grandes tubes à retenir de l’année 2013. Si je dois profiter de cette séquence pour confesser un goût un peu « honteux », je dois admettre avoir été sous le charme du dernier album (Prism) de Katy Perry, en particulier du fait des deux excellents premiers titres de l’album (« Roar » et « Legendary Lovers »).
Enfin il y a le cas Deafheaven. Comment ne pas en parler alors que ce groupe squatte la grande majorité des tops 2013, notamment les tops américains (mais pas seulement)… En fonction des écoutes et de mon humeur, leur Sunbather aurait pu figurer en bonne place dans mon top, mais je n’arrive quand même au final pas à trouver en lui plus qu’un simple bon album, qui est en définitive dominé par le nouvel album, à mon avis encore plus prenant, de So Hideous dans un genre proche (quoique plus darkcore). Vous vous ferez votre propre idée sur la question…
 
Les flops de l’année

Kylesa Ultraviolet : La direction est sans doute la bonne, mais pour le moment ce n’est pas au point… Grosse déception.
Ulcerate Vermis : ça devait arriver… En radicalisant encore plus leur chaos, les néo-zélandais m’ont cette année perdu, moi qui avais pourtant adoré leurs 3 précédents albums. Impossible de rentrer dans ce machin chaotique et sans aspérité. Dans un genre assez proche, le Gorguts remporte aisément la partie pour moi.
Blackfield IV : dégringolade hallucinante, même si le précédent album était déjà bien piteux… Steven arrête les frais tant qu’il est temps!
Benea ReachPossession : flop est un bien grand mot, l’album n’est pas mauvais, mais en partant dans des contrées math-djent, il ne correspond tout simplement plus du tout à ce que j’attends de ce groupe.
Nine Inch Nails Hesitation marks : déception relative là encore, l’album est plutôt pas mal, mais pas à la hauteur des meilleures oeuvres de Reznor.
Ghost Infestissumam : là encore pas la catastrophe, mais un album beaucoup moins accrocheur que le précédent et donc en cela un peu décevant.
Monkey3 The 5th Sun : j’avais adoré le précédent album des suisses, mais là rien à faire, je n’ai pas du tout réussi à accrocher à ce nouvel effort qui tente de partir dans des contrées un peu différentes, sans y parvenir selon moi. Sûrement pour la prochaine fois.
Kavinsky Outrun : pétard mouillé.
Aluna GeorgeBody Music : j’en attendais beaucoup, finalement on connaissait déjà quasiment tous les bons titres (« Attracting Flies » est toujours un petit bijou par contre), le reste n’est que du remplissage sans grand intérêt…
Birds of TokyoMarch Fires : Trop mou à mon goût et vraiment inférieur aux précédents que j’adore. Dommage.
Karnivool Asymmetry : un doublé pour le chanteur de Karnivool/Birds of Tokyo qui m’aura déçu cette année avec ses deux groupes…
City of FireTrial Through Fire : le premier était vraiment bien branlé, c’est un mystère de savoir comment ce deuxième album peut être aussi foiré. Même Burton C. Bell ne peut rien faire pour sauver le disque du naufrage…
 
Les découvertes de l’année qui ne datent pas de 2013
 
bolt-thrower

Comme l’an passé la rubrique tient en un nom : Bolt Thrower. Je connaissais un peu mais je n’avais pas encore réellement succombé aux coups de boutoir du char d’assaut du death metal. C’est maintenant chose faite et l’ensemble de la discographie du groupe a tourné en boucle en fin d’année. Une musique en apparence simple, mais un son et un sens du riff assez démentiels, associés à une voix impressionnante (même si le chanteur a changé entre certains albums avant de redevenir le seul et unique qu’il devrait être à savoir Karl Willetts). Comment ai-je pu passer à côté de ce groupe pendant autant de temps ? Mon petit préféré du groupe reste Those Once Loyal sorti en 2005, suivi de près par les plus anciens For Victory et The 4th Crusade.

 
 
 
 
Les albums les plus attendus en 2014
 
Dephosphorus Ravenous Solemnity : rhaaaaaaaaa yes! Et en plus il devrait être disponible dans quelques semaines à peine!
Dead CongregationTBA: on reste dans le grec, avec le nouvel album très attendu des dieux grecs du DM!
Deftones Eros ? : Sortira-t-il enfin en 2014?
†††††† (Crosses) : prévu pour février, le premier album longue durée de Chino et son pote a de bonnes chances d’envoyer du lourd, vu la qualité des EP déjà sortis!
Devin TownsendCasualties of Cool : Même si les dernières sorties du maître ont tendance à ne pas m’enthousiasmer outre mesure, je reste fidèle à mes racines et serai prêt pour écouter sa nouvelle oeuvre en espérant me prendre une bonne torgnole.
Bölzer TBA : je m’attends à prendre une énorme claque avec la sortie de leur premier album longue durée que j’espère voir arriver en 2014!
SlugdgeTBA : le nouveau morceau déjà diffusé est terrible, augurant d’un futur nouvel album devastateur signé des limaces infernales.

 

retour2013

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *