In Solitude – Sister

4 Commentaires      1 703
Style: Heavy Gothic RockAnnee de sortie: 2013Label: Metal Blade

Après avoir joué les premiers rôles dans le revival heavy à la Maiden/Mercyful Fate, voilà que les suédois de In Solitude semblent décider à insuffler une bonne dose de changement dans leur musique.

On aurait écouté en boucle The Mission, Sisters of Mercy voire Joy Division pendant les deux années qui séparent le très bon the World, the Flesh, the Devil de ce Sister fraîchement débarqué, que ça ne nous étonnerait qu’à moitié.

Car de fait Sister sonne vraiment comme un album de rock gothique joué par des metalleux, et le résultat, même si on appréciait l’ancienne mouture du groupe, ne nous fait rien regretter de cette mue réussie. On garde et on accentue même fortement l’ambiance sombre, sataniste, et Pelle a le bon goût d’en faire un peu moins avec sa voix (qui était fortement décriée par certains sur les précédents opus du groupe) pour adapter sa voix aux inflexions de style du groupe. Les grands moments sont nombreux sur cet album, dès le démarrage d’ailleurs avec ce « He Comes » qui met directement dans le ton : occulte, quasiment acoustique, en mode ritournelle sataniste de feu de camp, ce qui ne manque pas de faire penser à du Ancient VVisdom d’ailleurs. Titre superbe s’il en est, et la suite, quoique plus « metallique », est à l’avenant, écoutez par exemple le superbe titre éponyme et vous m’en direz des nouvelles.

Plus rock et sombre, In Solitude apparaît un peu en 2013 comme un Ghost débarassé des atours pop et théâtraux, plus sérieux, et plus ancré dans les références au rock gothique. Et Sister est à mon sens une bien belle réussite qui se classe sans effort parmi les meilleurs albums de l’année.

Tracklist :
01.He Comes
02.Death Knows Where
03.A Buried Sun
04.Pallid Hands
05.Lavender
06.Sister
07.Horses In The Ground
08.Inmost Nigredo

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

4 Commentaires

  1. joss says:

    Pas mal cette affaire, à creuser.
    Sinon il me semblait avoir lu que les zicos de Ghost (excepté le chanteur) étaient ceux de In Solitude, ceci expliquerait la similitude entre les groupes :-)

  2. darkantisthene says:

    Comme souvent avec ce genre de groupes, le chant est insupportable. La musique ne me transcendant pas, on aura tôt fait de conclure qu’In solitude, c’est pas pour moi !

    • joss says:

      Je n’irai quand même pas jusqu’à dire qu’il est insupportable, même si je suis d’accord que ce n’est pas le point fort du groupe.

  3. darkantisthene says:

    c’est parce que tu n’oses pas dire ce que tu penses à ton patron, moi je n’ai plus rien à perdre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *