Ventura – Ultima Necat

Ventura-Ultima-Necat

Qu’elle est belle cette pochette… Qu’il est fier et apaisé ce singe dans son onsen ! Apaisé à l’image de ce nouvel album de Ventura, plus mélancolique, plus calme aussi. Mais derrière le calme la tempête gronde toujours, comme en atteste ce « Little Wolf » qui part dans des envolées électriques qu’on leur connaît, après une introduction dépressive à souhait.  « Don’t you cry, little wolf, it will be alright » nous dit le chanteur, d’un ton qui laisse pourtant penser que rien ne va bien se passer.

Qu’importe puisque « Nothing Else Mattered » finalement… Joli clin d’œil. Autant le dire, si les paroles sont toujours aussi spéciales, le chant est lui aussi toujours particulier, et si Ventura possède son lot de fans absolus (il faut voir les « papiers » dithyrambiques que certains écrivent à leur propos) nul doute que certains seront peut-être rebutés par ces vocaux un peu nasillards qui rappellent un peu Perry Farrel ou Franck Black tiens. Ils passeront à côté d’une musique sincère et toujours aussi entraînante convoquant les Pixies, Jane’s Addiction, My Vitriol, Helmet, Sonic Youth voire Dinosaur Jr. tant qu’on y est.

La légèreté tempérée par leur humour noir, qui était de mise sur We Recruit, laisse clairement ici la place à une grande mélancolie. Ainsi, place à la lourdeur avec la paire « Intruder » / « Amputee », le premier  puant le désespoir (« I sent you all these empty letters ») avec son tempo presque aussi lent qu’une marche funèbre et le second s’étirant sur plus de 11 minutes, tranchant ainsi radicalement avec les habitudes du groupe de proposer un songwriting habituellement direct et frontal. Une bien belle pièce qui passe finalement très vite, semble s’éteindre en son milieu, avant de repartir de plus belle et se conclut en apothéose, laissant l’auditeur éreinté mais heureux. Puis les suisses reprennent leurs attaques frontales sur le particulièrement efficace et rageur « Corinne », le noisy « Very Elephant Man » où l’on retrouve des sonorités de guitares qui m’avaient déjà fait penser à Impure Wilhelmina à l’époque du précédent album, avant de clôturer le bal sur le shoegazien « Exquisite and Subtle » : l’espoir est peut-être permis après tout!

Clairement le trio n’a pas perdu son talent d’écriture, et pour ma part je suis finalement encore plus séduit et emporté que par We Recruit, rien n’étant à jeter sur ce nouvel opus qui fait une fois de plus honneur au label français African Tape dont on ne se lassera pas de répéter le bien qu’on pense!

Tracklist :
01. About To Despair [02:46]
02. Little Wolf [04:22]
03. Nothing Else Mattered [03:10]
04. Body Language [03:33]
05. Intruder [05:17]
06. Amputee [11:41]
07. Corinne [02:59]
08. Very Elephant Man [04:14]
09. Exquisite & Subtle [04:23]

TAGS : , ,
GROUPES:
STYLE: ,

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 675 articles sur Eklektik.

6 commentaires

  1. Il faut écouter ce groupe, ce sont des as !

  2. Beau jeu de mot Gromy !:)

    Connait pas du tout, mais la chro me donne vraiment envie ! (En plus tu cites Dinosaur Jr, SY, Impure Wilhelmina…)

  3. et ça décolle le lino, Ventura !

  4. Rhooo les boulets… Allez donc écouter, c’est de la bonne!

  5. Mais j’ai écouté le titre dans la chro, je trouve ça bien :-)

  6. Vraiment une grosse découverte pour moi et une très bonne en plus.
    J’ai réussi à écouter leur deuxième album « We recruit » de 2010 qui dépasse largement « Ultima necat », plus rock, un brin plus énervé.
    C’est entre Dinosaur Jr et Deus avec une ambiance de film bien noir de l’autre côté du Rhin tel que « Ex drummer » ou encore
    « La merditude des choses ».
    Leur premier album par contre est un peu plus classique, plus pop disons… qu’on peut écouter ici http://ventura.bandcamp.com/album/pa-capona.
    Pour ceux que ça intéresse, un projet solo du chanteur de très belle facture « The Sinaï Divers » avec une pochette des
    plus atypique en écoute là http://thesinaidivers.com/.
    Et puis pour finir 2 titres de Ventura Feat. David Yow trop court… mériterait un autre album tout ça : http://africantapegroup.bandcamp.com/album/ventura-feat-david-yow

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).
  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)