Microfilm – A Journey to the 75th

4 Commentaires      1 534
Style: post rockAnnee de sortie: 2004Label: Rejuvenation

Il y a des groupes qui, sans crier garde, arrivent de nul part et vous mettent des gifles. Il y a des groupes qui savent vous pondre des univers. Microfilm est un jeune groupe poitevin qui joue un post-rock à la fois pêchu et mélancolique. Une musique tout droit héritée de Mogwai et Explosions In The Sky. On rapproche bien souvent le rock instrumental du post-rock à de la musique de film… Microfilm l’a compris et est allé jusqu’au bout de l’idée (ça se voit au nom) en habillant ses paysages sonores de dialogues cinématographiques. Le résultat, c’est la transformation de votre boîte crânienne en salle de projection. Le rendu est très réussi même s’il rappelle immanquablement certains moments de From Monument To Masses… Ce qui n’est quand même pas une mince affaire!

Sorti sur le petit label Rejuvenation, Microfilm jouit néanmoins d’une production fort correcte, même si ont aurait préféré un son plus bassu, plus profond. Les entremêlements des guitares sont clairs, intelligibles, bien sentis. La batterie, elle, est fluette, sautillante, piquante alors que sa compagne la basse joue carré et souple. Les samples, l’atout majeur du groupe, sont anglophones ou francophones selon les chansons.

Moi qui parle français je préfère évidemment ceux que je suis en mesure de comprendre. D’autant plus que les textes sont délicieux, notamment sur la chanson « Margaret » qui se finit sur cette phrase lourde de (bon?) sens : « la pauvreté n’est rien quand on a 20 ans mais lorsqu’on devient vieux il faut de l’argent. » Quoiqu’il en soit l’esthétique crée par ces dialogues et ces bruits de films décuplent le pouvoir d’évasion de la musique. Et sans eux, il faut bien dire que la musique du groupe perdrait fortement en pertinence.

Une musique pas exceptionnelle mais bien exécutée, bien inspirée qui laisse sentir tout le potentiel présent derrière cette jeune formation. Un groupe qui s’impose en France comme une référence dans son créneau et qui risque, dans l’avenir, de faire bien du bruit en dehors de nos frontières. A suivre, à soutenir.

  1. secret camera
  2. dpt.4
  3. fancy nancy
  4. inouwali
  5. margaret on the rocks
  6. intrépide
  7. andré
  8. dpt.5
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    Carrément bon cet album, l’apport de samples vocaux rappelle effectivemenyt pas mal les excellents From Monument To Masses.

  2. fewz says:

    c’est bon et très bien fait mais ça fait un peu « exercice de style » je trouve… surtout que FMTM ont des passages comme on peut en trouver là sauf que eux les incorporent entre deux-trois passages assez différents… mais là franchement, je chipote à mort.

    Cet album est une révélation… A suivre et à soutenir je vous dis!

  3. Trin says:

    Entièrement d’accord avec vous. Cet album m’a fait « vibrer » .. STOING !
    Mélodies chaleureuses, une batterie bien fournie qui me rappelle un peu celle de Paulson pour ceux qui connaissent.
    Du très bon Post-Rock bien rock ! J’adOOre !

  4. Blacky says:

    Bonjour,
    J’ai eu l’occasion de voir MICROFILM au festival des Expressif hier soir, je suis vraiment ravie d’avoir assisté à ce spectacle, c’est vraiment extra! Vibrations garanties!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *