Brandtson – Send Us a Signal

1 Commentaire      1 099
Style: emo/rockAnnee de sortie: 2004

Brandtson est un groupe injustement méconnu du public rock. Après avoir composé pas moins quatre excellents albums (sortis sur le label étiqueté emo Deep Elm), ceux-ci nous reviennent avec ce nouveau LP, intitulé « Send us Signal ».Messieurs, le signal est bel et bien reçu.

Brandtson, ce n’est ni plus ni moins qu’un rock frais, reposant et énergique doté de mélodies imparables. Peu de place pour l’expérimentation proprement dite ou pour des vocaux hurlés pourtant tellement à la mode dans le milieu (le chant est clair en permanence), ici tout n’est que pure beauté, mélancolie et émotion à fleur de peau…Chaque titre de l’album est un tube en puissance, conjuguant riffs à la lisère du punk rock, mélodies cristallines, intermèdes acoustiques terriblement efficaces et envolées lyriques (on pense immédiatement à Brand New ou Jimmy Eat World) fleurant la nostalgie et la douleur d’une séparation…Je m’égare.

Les compos s’enchaînent donc avec une remarquable facilité, sans jamais pour autant sombrer dans la mièvrerie, passant d’une power pop survoltée (« Who Are You Know » certes un peu courte), à un rock n’ roll diablement grisant (« C’mon Fascista »), tout en laissant place à la tristesse et à la douceur (« Mexico » , un tube en puissance).On ne s’ennuie ainsi pas une seule seconde, les songs sont variées et parfaitement maîtrisées d’un bout à l’autre : le batteur Jared Jolley comme le guitariste Myk Porter nous enivrent par leur chants juxtaposés (rappelant parfois Underoath) qui complètent parfaitement l’entraînante section rythmique du groupe. Car la production et le mixage mettent à l’honneur chaque instrument du combo, avec une mention spéciale pour la basse ( le jeu dynamique du bassiste John Sayre démarque à lui seul le groupe d’un certain nombre d’autres formations), dont le son chaud, parfois presque groovy, surprendra sans aucun doute l’auditeur après quelques écoutes.

Bien sûr, tout n’est pas absolument parfait. Les titres « Margot » et « Over and Out » se situent ainsi selon moi un bon cran au dessous du reste des compositions de l’album, d’autres sombrent parfois dans la banalité au niveau des paroles (mais heureusement assez rarement…).Mais si vous êtes amateurs des groupes cités dans ma chronique ou tout simplement de bon rock mélodique, ne passez pas à coté de « Send us a signal ».Vivement la suite.

  1. who are you now
  2. drawing a line in the sand
  3. throwing rocks tonite
  4. escapist
  5. just breathe
  6. c’mon fascista!
  7. mercy medical
  8. blindspot
  9. mexico
  10. margot
  11. over and out
  12. the bottle and the sea
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Lip Glossées en noir says:

    Bruno, mon chroniqueur, mon niqueur, ma bête de sexe, je trouve enfin tes chroniques, sublimes, cependant, entre nous, niveau style, tu n’es pas au top de tes capacitées. … :D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *