Killie – Afterall the Opinion of One in a Hundred Million

2 Commentaires      920
Style: progressive screamoAnnee de sortie: 2007Label: Salvation/ Flower Of Carnage/ Killie

Oubliez le screamo-post-rock, oubliez le screamo US, oubliez celui à l’européenne. Oubliez tout ça. Prenez du screamo tendu (ben oui, il faut bien commencer quelque part), une sorte de vague early Envy mêlé à du Converge lointain devenu pote avec Saetia. Mettez surtout ça à l’ombre des magiciens nippons de Kulara, ajoutez un parfum de rock contemplatif Slintien et vous aurez une vague idée de ce à quoi peut ressembler Killie. De prime abord, le son peut sembler faiblard mais on se rend vite compte qu’il est très costaud et surchargé d’électricité. Les guitares, acides et étrangement creusées, permettant à la basse de remplir l’espace qui lui est imparti sans déborder.

Killie est survolté, tendu, jamais apaisé. Sans être chaotique, le groupe est totalement imprévisible, déroulant ses progressions à rebrousse-poil sur deux titres d’environ 10 minutes. Et mis à part ce chant déchiré et ces spoken words, on est à mille lieux des clichés. La musique de ces tokyoïtes vit, frémit. Elle va. Et vient. Elle nous attire, nous perd, nous laisse sur le carreau. Bref, elle fait sa vie. A nous de la suivre.

L’exploit de Yoshi (d’Oto Records) et de ses potes: jouer du screamo sans être fleur bleue, sans jouer les sensibles à fleur de peau, sans geindre ni pleurnicher. Killie ou le meilleur du screamo japonais voire même dans le top du genre à l’échelle mondiale. Pourquoi? Parce que c’est personnel. Terriblement personnel. Parce que c’est sincère, que ça vient vraiment des tripes et que ça se sent. Tellement que ça n’a pas besoin de s’encombrer de mièvreries façon guimauve. Afterall the opinion of one in a hundred million will not reach anyone: une claque monumentale!

  1. lyrics will not reach the audience
  2. one in a hundred million
Up Next

Groupes cités dans la chronique

2 Commentaires

  1. Julien says:

    Grand disque c’est clair…
    Par contre ça m’enerve un peu que tu ne parles jamais des paroles parce que là ca enfonce carrément le clou… Le gatefold est recouvert de textes très renseignés, super interessants… Un objet magnifique, comme la zic…

  2. xKx says:

    le rapprochement avec Kulara était obligatoire mais pas facile. ( groupe sous estimé? ooooh que oui! )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *