Dendritic Arbor – Romantic Love

Pas de commentaires      1 186
Style: noisy & chaotic black metal/grindAnnee de sortie: 2015Label: Grimoire RecordsProducteur: Noel Mueller

Quand tu perds foi en l’humanité, rien de tel qu’un peu d' »amour romantique » pour se remettre. C’est justement le programme de Dendritic Arbor, adepte des caresses du black metal et des bisous du grindcore pour un mélange trop choupinou.

Trêve d’ironie. Si le mélange de ces deux styles pouvait évoquer les débuts d’Anaal Nathrakh sur le papier, Dendritic Arbor s’en distingue en proposant quelque chose de plus chaotique, plus noisy, prenant davantage le parti de groupes comme Deathspell Omega, Imperial Triumphant ou encore de Plebeian Grandstand. Difficile de bien comprendre alors ce qu’il se passe lors de la première écoute, les deux styles se télescopant dans un maelström dissonant proche de la cacophonie pure et simple, les vocaux criards placés en retrait n’aidant pas vraiment à appréhender l’univers de chaos déshumanisé distillé par le groupe originaire de Pennsylvanie (aidé par Topon Das de Fuck The Facts pendant Murmuration End).

Puis comme pour toute musique complexe, les éclaircies apparaissent au fil des écoutes, permettant alors enfin une assimilation du bouzin, créant moult sentiment chez l’auditeur, de la terreur et du malaise principalement. Entre frénésie haineuse et passages un tantinet expérimentaux (les fins de Ewaste et de Ceremony Of Dust), Dendritic Arbor signe un Romantic Love qui tout en se montrant séduisant (comme l’annonçait son titre) reste hors des clous, barré et difficile d’accès, nombreux seront ceux qui resteront sur le carreau !

  1. Murmuration End
  2. Blooming Amygdala
  3. Horizontal Key Vertical Gate
  4. Giallo
  5. Ewaste
  6. Ceremony Of Dust
  7. Pestiferious Disease Vectoring

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *