Leather Glove – Skin On Glass Demo

2 Commentaires      1 526
Style: one-man death metal old school/sludgeAnnee de sortie: 2016Label: Sentient Ruin LaboratoriesProducteur: Greg Wilkinson

Une main de fer dans un gant de velours, enfin plutôt de cuir ici. Leather Glove est le nouveau projet solo d’un mec à poigne, le producteur Greg Wilkinson, gaillard dont le tableau de chasse est sacrément impressionnant puisque sont passées chez lui des pointures telles que Noothgrush, High On Fire, Iron Lung ou encore Graves At Sea chez qui il joue encore (tout comme quelques autres groupes comme Laudanum, Brainoil ou bien Deathgrave). Un sacré name-dropping qui nous fait prendre en considération que notre homme apprécie grandement la violence sonique quand elle est looourde ! Et cela se vérifie dans les trois titre de cette première démo.

Nul besoin de tout décortiquer, Leather Glove est un condensé de death metal old school coulé dans une chape de plomb sludge/doom. Le mec fait honneur à ce qu’il aime musicalement et joue sans compromis ni complexe ce mélange bien collant d’influences parmi lesquelles on perçoit du Bolt Thrower ou du Autopsy mais bénéficiant du son grassement abrasif de Corrupted ou de Coffins. Autant dire que le bourrinage se veut caverneux chez Leather Glove. Ajoutées à cela quelques rythmiques punk crusty, histoire de ne pas rester trop cloisonné et surtout pour bien répondre au cahier des charges de son prolifique label.

Bref, à la manière d’un Grave Miasma, Leather Glove oppresse et brutalise les pauvres auditeurs. Wilkinson n’a eu besoin de personne (ou presque, il a juste emprunté Chad Gailey, batteur de Necrot et Atrament) pour livrer un death/sludge hyper dense, un projet de plus à surveiller chez Sentient Ruin Laboratories.

  1. Skin On Glass
  2. Rods Of Steel
  3. Conduit To Misery

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

2 Commentaires

  1. letatar says:

    Ah oui c’est plutôt gras effectivement ! Pas mal du tout, une démo qui promet.

    • letatar says:

      Après réécoute, c’est carrément excellent ! J’en aurais bien pris un peu plus que ces 3 titres. On va se contenter de la version digitale, en attendant plus de morceaux sur un support physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *