Hells – Paradise

Pas de commentaires      1 132
Style: noisy hardcore punkAnnee de sortie: 2016Label: Seeing Red RecordsProducteur: Brad Wallace

Hells est un groupe de Philadelphie comprenant en ses rangs d’anciens membres d’Orchid, Transistor Transistor et Wolves (entre autres), trois groupes références pour l’amateur de screamo averti. Alors qu’on attendait Hells sur ce terrain-là, la surprise est de taille en découvrant ce Paradise, premier EP du groupe (faisant suite à une démo-cassette sortie il y a deux ans).

Bon, du screamo on en retrouve un peu dans ces six titres mais celui-ci est passé au blender avec quelques autres styles tels que le grunge, le post-hardcore (à l’ancienne), le punk et surtout une bonne dose de noise. Le résultat est un mélange bien granuleux, Hells ayant bien fait exprès de laisser quelques gros morceaux, et pour l’assaisonnement, les quatre se sont lâchés sur les épices: c’est bien âcre et ça arrache bien la gorge à en entendre le vocaliste Larry Ragone (qui braille aussi chez Psychic Teens), donnant à ces six titres une aura inquiétante par ses gueulantes saturées la plupart du temps.

Il va de pair avec les riffs rock’n roll bien raw distillés par ses comparses déambulant du côté de chez Daggers, Melvins voire Converge (Ragone ayant en plus quelques accents « bannoniens » de temps en temps, comme au début de « 1-800-Shitfit » ou pendant « Bad Apple » par exemple). Tout ça reste très abrasif, bien rêche, installant un climat grinçant noisy. Sort du lot l’excellente conclusion « Night Creeps », titre presque progressif à l’intro un poil longue mais qui nous offre une optique davantage grunge grâce à un chant clair typique sur les couplets tandis que les cris saturés atteignent leur paroxysme sur le reste.

Avec l’hyperactif très bankable Brad Boatright (Nails, et la grande majorité de ce qui sort en ce moment en hardcore et assimilés de l’autre côté de l’Atlantique) au mastering, ce Paradise respire l’ironie (mention à la cover, allant parfaitement avec son titre), l’authenticité des 90’s, l’humidité des squats, les vapeurs de clopes et de bière tiède. Un chouette programme.

  1. Paradise
  2. 1-800-Shitfit
  3. Weather Report
  4. Tribute
  5. Bad Apple
  6. Night Creeps

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *