Tendinite – Neither/Nor

Pas de commentaires      83
Style: noisy garage/punk n'rollAnnee de sortie: 2021Label: Araki/Poutrage/Hell Vice i Vicious/Atypeek

Après deux EP bien agréables, voici que Tendinite se ramène enfin avec un véritable premier album histoire de ne plus nous laisser sur notre faim (comme je le déplorais sur ma chronique de Back In The Storm). Sur ce Neither/Nor, le trio rémois explore à nouveau les multiples facettes du garage rock, entre tradition old school, tendances psychés, noise ou encore punk, et incorpore tout ça toujours dans une énergie très contagieuse.

Avec son grain garage à l’ancienne, cracra mais aux compos néanmoins lisibles, Neither/Nor poursuit donc dans ce revival qui n’en est pas vraiment. Les accents noise sont encore plus prompts qu’à l’accoutumée, n’hésitant pas à s’intercaler entre deux riffs punk n’roll (sur « Free My Bones » ou « Can’t Wait » par exemple). Mais ces riffs punchy, très simples en apparence, mènent toujours les débats avec efficacité, installant une frénésie constante quelle que soit la vitesse d’exécution: parfois très enlevée comme sur l’énervé « Let’s fight a mountain », d’autres fois plus groovy comme pendant « Well I try », mid tempo s’emballant sur la fin). L’aspect psyché, lui, se pointe parfois pendant ce premier long-format, intensifié parfois les vocaux pris dans cette réverb surf caractéristique. Un parti pris qui aurait pu lasser à la longue mais qui fait totalement partie de la personnalité de Tendinite et qui s’immisce sans aucun souci à leur son (maison) bien cru.

Car Neither/Nor renferme d’irrésistibles tubes instantanément entêtants à l’image de « Nostrils » (au riff principal tellement efficace), de « Take Me To The Ocean » (qui me fait penser à une version surf/punk de The Hives), « After Fun » (au feeling proche d’un Queens Of The Stone Age) ou encore le très bon « See the light, again ». En bref, Tendinite étend enfin son savoir-faire en abrasivité sur une durée conséquente ! Du tout bon pour les amateurs de leurs deux EP, affamés de n’avoir eu que des amuse-gueules jusqu’à maintenant, il y a maintenant de quoi se rassasier !

  1. Never Satisfied
  2. Nostrils
  3. Take Me To The Ocean
  4. Free My Bones
  5. Let’s Fight A Mountain
  6. Well I Try
  7. The Bill
  8. After Fun
  9. See The Light, Again
  10. Can’t Wait

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *