Baume – Un Calme entre les Tempêtes

Pas de commentaires      647
Style: electro/ambient/black metalAnnee de sortie: 2020Label: Autoproduction

L’Odeur de la Lumière (2019) s’étant à peine dissipée, voici que Baume nous revient déjà avec un nouvel EP. Un Calme entre les Tempêtes opère de nombreuses modifications dans la façon de faire de Baume: tout d’abord on trouve cette fois Gaétan Juif seul aux commandes (aux instruments comme aux voix en passant par l’enregistrement et même l’artwork), le seul apport extérieur ne sera que le mastering, assuré par le réputé Jack Shirley (Deafheaven, Gouge Away, State Faults). Mais surtout, le principal bouleversement chez Baume est clairement la musique qui s’éloigne bien tout ce qu’on avait entendu chez eux jusqu’alors.

En effet, le black metal atmosphérique du Monsieur est hors des clous: il se pare ici de sons synthétiques, de rythmiques electro éthérées qui accompagnent les nappes sonores vaporeuses. « Rien ne Dure » est un instrumental de douze minutes parvenant à conserver l’aspect fantomatique des précédentes sorties de Baume (grâce à une gestion des nappes sonores avec trémolos distordus), mais on est dans un tout autre format que ces dernières grâce à cette production inédite. L’utilisation de ces percussions synthétiques est plutôt déroutante, perturbante même lors de la première écoute. Pourtant l’hypnose fait peu à peu son effet, Baume nous enveloppant dans un nouveau cocon paradoxal entre inquiétude et apaisement.

« Un Calme Entre les Tempêtes » ajoutera du spoken word à cette atmosphère si étrange, déclamé avec pessimisme. Enfin « Octobre » vient conclure ce singulier EP de la même manière qu’il avait commencé, un long instrumental sonnant comme du raw black metal passé à la moulinette 8-bit. Et une fois encore, malgré un parti pris auquel il faut s’habituer, les émotions passent une fois encore et on plonge à pieds joints dans cette étrangeté sonore. Un EP à l’optique très originale qui risque de bien surprendre les amateurs de Baume.

  1. Rien ne Dure
  2. Un Calme Entre les Tempêtes
  3. Octobre

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *