Brunsten – Ethyl

Pas de commentaires      131
Style: noise rock/post-hardcoreAnnee de sortie: 2024Label: Forbidden Place RecordsProducteur: Jacob Bredahl

Brunsten, c’est un groupe danois de musiciens expérimentés ayant fait leurs armes dans diverses formations comme Cola Freaks, Fossils ou Sons Of Cain, et ayant envie de jouer un mix de noise rock et de post-hardcore comme on faisait il y a vingt/trente ans aux US.

Le power trio possède en effet un son très abrasif avec une basse ferrailleuse bien prégnante tandis que la guitare et la batterie appuient dans le même plomb leurs rythmiques, paradoxalement complexes, pour les rendre hypnotiques. A la manière de Shellac (RIP Steve Albini) ou de The Jesus Lizard, les riffs nous entrainent dans un mélange de saccades et d’attaques plus franches (l’énorme « Spectacle »), voire de notes plus mélodiques (la conclusion « Gamechanger »), aux champs ouverts mais se réappropriant ce son typique avec emphase.

Derrière le micro, le vocaliste complète cette identité très marquée via des scansions, éructations, divagations, mis au même niveau que les instruments (donc un peu en retrait). Tourments intérieurs, folie, nerfs à vif… ou bien tout ça quasiment en même temps, il évoque là parfois des tonalités de Chat Pile, Daughters (certes un poil moins glauque) ou encore Oxbow, groupes références connus pour avoir des vocalistes charismatiques, celui de Brunsten s’inscrit totalement dans leur continuité !

Ethyl se révèle comme une petite bombe de nerfs qui aurait très bien pu sortir dans les 90’s, il y a là de quoi bien faire tressaillir les amateurs du genre !

  1. Bait
  2. Gift
  3. Downfall
  4. Highrise
  5. Spectacle
  6. Chopjob
  7. Deadweight
  8. Gamechanger
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *