Chat Pile – God’s Country

Pas de commentaires      301
Style: noise/sludgeAnnee de sortie: 2022Label: The Flenser

En voilà un qui était attendu ! Avec deux EP (This Dungeon Earth et Remove Your Skin Please, tous deux sortis en 2019) puis un split en compagnie de Portrayal Of Guilt l’année suivante, Chat Pile a rapidement montré une sacrée personnalité dans son mix de sludge et de noise, aussi lourd que torturé. God’s Country permet enfin au groupe d’Oklahoma City de s’exprimer en version longue !

Et son expression nous mène toujours sur des terres de folie et désespoir. Dès l’introductif « Slaughterhouse », on est cueilli à froid par les vocaux toujours aussi possédés du vocaliste tandis que l’atmosphère se veut glaciale entre ses riffs trainants et cette batterie clinique. Bref, une fois encore, l’atmosphère installée par Chat Pile est terrifiante. « Why » nous confirme ça juste après en observant les modulations vocales avec cette phrase « why do people have to live outside? » répétée de manière à nous embarquer dans ce qui ressemble à une crise de paranoïa.

Titre après titre, la tension et le désespoir s’étendent encore plus tandis que l’on suit sans décrocher ce qui ressemble à une déambulation n’ayant ni but ni destination. Une fois encore, on pense pas mal à Daughters dans leur capacité à créer une ambiance menaçante où tout (instruments comme son chanteur) menace d’exploser et de vous attaquer sans sommation (mention à l’incroyable conclusion « grimace_smoking_weed.jpeg » aux neuf minutes semblant en partie improvisées).

Et même avec des passages s’orientant vers du grunge grâce à des mélodies plus mises en avant (« Anywhere »), le tableau demeure opaque et glauque à la fois. Par son habileté toute personnelle à sentir le soufre et dégager ce froid quasi indus, God’s Country se montre au final comme un album plus violent et dangereux que nombre d’albums dits extrêmes. Attendez-vous à vous sentir souillé !

  1. Slaughterhouse
  2. Why
  3. Pamela
  4. Wicked Puppet Dance
  5. Anywhere
  6. Tropical Beaches, Inc.
  7. The Mask
  8. I Don’t Care If I Burn
  9. grimace_smoking_weed.jpeg

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *