Portrayal Of Guilt/Chat Pile – Split

Pas de commentaires      109
Style: blackened screamo vs noise sludge déjantéAnnee de sortie: 2021Label: Closed Casket Activities

Non content d’avoir sorti l’un des albums essentiels de l’année avec le terrible We Are Always Alone (dont je vous disais beaucoup de bien dès janvier), Portrayal Of Guilt ne compte pas s’arrêter là en 2021 ! Le prolifique groupe texan profite aussi de sa petite notoriété pour se faire plaisir sur split avec des potes déjà bien établis (Street Sects ou Soft Kill, excusez du peu !) ou des valeurs montantes valant le détour (Slow Fire Pistol). C’est cette seconde option qui concerne ici Chat Pile, invité du jour dont l’EP Remove Your Skin Please avait fait son effet fin 2019. Le groupe de l’Oklahoma s’est signalé depuis en reprenant le classique « Roots Bloody Roots » de Sepultura avant d’accompagner aujourd’hui le trio d’Austin sur ce split à la détonante (too much pour certains) cover qui ne laissera pas indifférent (signée Thomas Toye).

Portrayal Of Guilt démarre avec « Touched By An Angel », titre au nom semblant plutôt doux mais cachant ironiquement un morceau sacrément cru et crasseux. La basse ferrailleuse mène l’intro avec la voix arrachée de Matt King. S’amène alors la voix quasi death de Raygun Busch (de Chat Pile, King lui rendra la pareille sur le titre suivant) avant que l’on parte dans des contrées davantage black metal, beau carnage !

« Brutal Truth » prend la suite, vraisemblablement en hommage au groupe de grindcore, Chat Pile s’y montre tout aussi convaincant que sur son dernier EP. Le style déjanté entre noise et sludge du groupe apparaît plus que reconnaissable (bien qu’un peu plus alourdi), Busch sonnant à nouveau complètement taré à la manière d’un Alexis Marshall (Daughters) tout en n’hésitant pas à sortir quelques surprenant growls. Bref, encore un excellent titre tout en groove entêtant de la part de ce groupe plus que prometteur.

Comme à chaque fois dans ce genre de split, on est un peu déçu de ne pas avoir un peu plus de rab mais c’est ainsi. Portrayal Of Guilt se montre ici à son aise, affirmant sa gestion de la violence entre hardcore et metal extrême tout en sachant bien s’accompagner (on retrouvera d’ailleurs ces derniers dans un nouvel album en novembre prochain, pas l’temps d’niaiser !). Chat Pile, lui, assoit un peu plus son statut de « next big thing » qu’on espère confirmé sur un futur album aussi qualitatif de ce qu’on a pu entendre d’eux jusqu’à maintenant. Vite !

  1. Touched By An Angel
  2. Brutal Truth

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *