Ensiferum – Dragonheads

1 Commentaire      1 231
Style: Heavy/Black FolkAnnee de sortie: 2006Label: Spinefarm

Pfiou déjà le troisième disque d’Ensiferum que je chronique ici. Comme le temps passe. (Cette phrase est en fait uniquement présente pour que vous alliez lire les anciennes chroniques pour aller acheter les autres albums :)). Malheureusement pour moi au moment de la sortie de Iron j’apprenais le départ de Jari Mäenpää de la team Ensiferum et je m’inquiétais donc pour leur avenir. C’était sans compter sur l’existence d’une personne que, je dois bien avoué, je ne porte pas dans mon cœur, Petri Lindroos. Kisséssuila ? Petri Lindross est un caméléon musical, il a pour capacité hors du commun de copier n’importe quel chanteur quand on le lui demande. Dans son groupe « principal » Norther celui-ci se mute parfaitement en Alexi Laiho formant par la même un groupe clone de Children of Bodom dont nous reparlerons vite dans ces colonnes. Alors pour Ensiferum on lui a demandé de se transmuter en Jari. Mission pleinement accomplie et on ne pourra pas enlever à cet homme cette capacité hors du commun qu’il a de repomper tout ce qu’il approche.

Si bien que, à l’écoute de ce nouvel EP on se demande si ça n’est pas encore Jari qui chante. Tant mieux diront certains, occasion loupée de faire évoluer le groupe, le faisant profiter de ce changement de chanteur, diront d’autres. Toujours est-il que quand on est fan du bonhomme Jari, comme je le suis, ça fait un peu mal au cul de voir quelqu’un chanter comme lui mais ça rassure quant à l’avenir d’Ensiferum. Pour ce qui est du changement de style, d’évolution etc vous pouvez aller vous rhabiller merci bien.

Après ce prélude fort charmant pour Petri (t’en fait pas mon bonhomme, y a la chronique du dernier Norther qui arrive) passons à l’essence même de ce nouveau Ensiferum. Voici donc un EP sympathiquement garni de 4 morceaux ainsi qu’un medley de chansons traditionnelles finlandaises (initiative toujours sympathique) et d’une reprise d’ Amorphis « Into Hiding ». Quand on farfouille un peu dans l’historique du groupe on se rend compte que 2 des morceaux de cet EP, à savoir « Warrior’s quest » et « White Storm » sont des réenregistrement de morceaux présents sur la 2ème démo du groupe et sur la compilation regroupant les démo du groupe 1997-1999 . Bilan : 2 nouveaux morceaux. Détrompez vous bande de naïfs que vous êtes. « Kalevala Melody » quoique très beau n’est qu’un instrumental de moins de 2 minutes. Le nombre de nouveaux morceaux est donc maintenant réduit à 1. Deux ans après Iron on était en droit d’en attendre un peu plus, ça sent le foutage de gueule à plein nez. Mais allons, ne soyons pas ronchons et constatons que les morceaux sont très bons et que c’est un plaisir de voir ces 2 morceaux ressortir des démos.

Attardons nous donc un peu plus sur « Dragonheads » si vous le voulez bien (si vous le voulez pas c’est pareil d’ailleurs, c’est moi qui écris). Les vocaux de Jari, oups pardon de Petri, sont très bons, relayés par les excellents backing vocaux épiques habituels chez Ensiferum. Le tempo assez lent, le riff principal fort sympathique et la variété des instruments sont autant de points positifs pour ce nouveau morceau, annonciateur d’un très bon nouvel album. Cependant vu le rythme de composition du groupe n’espérons pas voir sortir celui-ci avant les environs de 2010/2015 (en fonction du nombre de morceaux qu’ils voudront y mettre). Cessons d’être médisants, ils nous promettent l’album pour la fin de l’année. Je ne connais pas l’original du morceau d’Amorphis donc je passe, quand au Medley, je dois dire qu’il est tout à fait charmant. Les vocaux féminins et masculins se succèdent dans leurs langue natale et le groupe incorpore fort bien des éléments heavy dans la musique traditionnelle.

Le bilan est assez mince tout de même, on aurait aimé en avoir plus à se mettre sous la dent. Cependant cet EP servira à rassurer les fans sur les parties vocales de Petri (et surtout sur son don de caméléonisme) tout à fait appropriées je dois l’admettre (merde…). Un bon EP pas forcément indispensable à l’achat vu la tracklist mais un amuse-gueule sympathique en attendant l’album.

Note : 6/10

  1. dragonheads
  2. warrior’s quest
  3. kalevala melody
  4. white storm
  5. into hiding
  6. finnish medley
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Commentaire

  1. lulu says:

    excellent album

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *