31 Knots + Jordan + Lichens + Birdshow – 20 février 2009 – Café de la Danse – Paris

Pas de commentaires      799
Annee de sortie: 2010

Il y avait deux premières parties. Mais je n’ai vu que Jordan. Un trio parisien assez sympathique qui joue un indie rock US qui sent les 90’s. Batterie/guitare/claviers. Les trois gus chantent mais seule la voix du batteur vaut le détour. Ambiance noisy, un brin kitsch, décontractée. Cool et sans sérieux. Pas génial mais très plaisant.

31 Knots ensuite. Une bonne claque. Je doute que ce concert ait été le meilleur de leur carrière ou leur meilleur show parisien. Mais je suis content de les avoir vus. Faute au café de la danse, le son n’est pas terrible. Ca manque de puissance, et surtout de voix. Dans la fosse, certains n’hésitent pas à râler. Le chanteur/guitariste est plus fataliste, et hausse les épaules.

Ces désagréments n’empêchent rien. Ce dernier s’agite, fouille dans sa valise, s’habille, et se déshabille. Surtout, il bouge comme un félin dézingué qui aurait mis un masque d’Al Bundy. Leur indie rock/math rock mélodique et décomplexé transpire l’électricité. Niveau interprétation, c’est pro, carré et pourtant habité. Impressionnant. Impossible de ne pas être gagné par l’énergie déployée sur scène et dans le public. Oui, Joe Haege n’hésite pas à descendre jouer dans la fosse ou à chanter dans les gradins. Mauvaise note aux premiers rangs qui n’ont pas su le rattraper correctement qu’il a tenté un stage diving.

Pour la set-list, il serait difficile d’être exhaustif. On peut toutefois citer « heasay », « chain reaction » ou encore « intuition imperfected » de l’album Talk Like Blood. Pour ce qui est de The days, on a pu entendre « Beauty », « sanctify », « savage boutique », « man become he », « the salted tongue ». D’autres fans/spectateurs plus rigoureux pourraient me reprendre ou compléter cette liste.

Bilan : un très bon concert qui m’encourage à aller les revoir impérativement lors de leur prochain passage sur la capitale!

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *