YEAHRS – Spiritual Sickness

Pas de commentaires      66
Style: dreampop/shoegazeAnnee de sortie: 2024Label: Revolver Distribution Services/Night Ritual Records

Originaire de Berlin mais monté aux trois quarts par des français expatriés, YEAHRS officie depuis quelques années, ayant sorti quelques singles et EPs (le dernier en date Transfer.Transform datant de l’an dernier) avant ce Spiritual Sickness, leur véritable premier album. S’orientant du côté de la shoegaze au sens large du terme, le quartet n’entend pourtant pas se restreindre à une simple resucée de My Bloody Valentine ou de The Jesus And Mary Chain, mais s’en inspire tout en prenant des libertés.

Certes, l’atmosphère cotonneuse dues aux harmonies bien renforcées par le delay façon dreampop aident pas mal à faire le rapprochement (comme sur « Blue Rose » par exemple) mais YEAHRS injecte aussi à son identité sonore quelques élans criés provenant du hardcore comme sur le puissant « It Never Leaves Me », la fin de l’excellent « Human Tragedy » (single parfait qui devrait aisément marquer l’année !) ou encore « Raindrops ». Majoritairement caressé dans le sens du poil, l’auditeur vient soudainement « se réveiller » durant ces incartades énervées venant quelque peu briser l’effet d’hypnose installé jusqu’alors.

Une hypnose très accessible puisque nous sommes installés dans un douillet cocon dans lequel on est bien confortable, YEAHRS se révélant particulièrement efficace avec ses mélodies héritées autant du grunge, de l’indie que des origines de la scène shoegaze/dreampop dite « traditionnelle » (ce qui n’est pas un défaut mais bien un compliment !). Spiritual Sickness est une totale réussite, doux et dur à la fois, complètement obsédant.

  1. Smokescreen
  2. Human Tragedy
  3. Hysteresis
  4. Raindrops
  5. Rebounds
  6. Blue Rose
  7. It Never Leaves Me
  8. Far From Earth
  9. Mirrors
  10. Hail Fire And Blood

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *