dreampop/shoegaze

Limbes – Ecluse

Nouvelle identité de Blurr Thrower, one-man band qui nous avait subjugué avec Les Voûtes en 2021, Limbes se profile dans la continuité de celui-ci sur ce premier album Ecluse. Guillaume Galaup (que l’on retrouve aussi dans Rance) met encore une fois beaucoup de lui-même dans cet album où black metal et atmosphère vaporeuse s’allient pour quarante minutes en quasi-apnée.

Chroniques express: quelques oubliés de 2022 (part.2)

Et nous y voilà ! Un clignement d’œil et 2023 est déjà là, si bien que de nombreux albums de 2022, parfois découverts sur le tard, n’ont même pas eu de chronique. Injustice réparée avec cette seconde sélection d’albums ayant marqué l’année à leur manière…
1.Single Mothers – Everything You Need (Dine Alone Music)

Everything You Need by Single Mothers
Sorti en catimini en octobre dernier, ce n’est que début décembre que j’ai appris que Single Mothers avait sorti un nouvel album en 2022. Et il aurait été bien dommage de passer à côté car le groupe de [...]

Woods Of Desolation – The Falling Tide

Si cela faisait déjà huit ans que Woods Of Desolation n’avait rien sorti avant The Falling Tide, D. (l’unique instigateur du projet) n’a entretemps pas chômé puisqu’il s’est concentré sur ses autres projets Forest Mysticism et Remete (dont je vous ai parlé il y a trois ans du dernier album). Reprenant donc du service avec son projet principal (en tous cas le plus reconnu), Woods Of Desolation a connu un changement de taille en signant chez Season Of Mist, qui en a profité pour le coup pour rééditer ses albums précédents en version remasterisée. Un changement de crèmerie qui [...]

Chroniques express: quelques oubliés de 2022 (part.1)

Si l’heure est aux bilans de fin d’année (les nôtres finiront par arriver bientôt, on est en train de les finaliser) et à la digestion de la dinde de Noël, profitons en pour (re)découvrir quelques albums sortis en 2022. Certains ont fait parler d’eux, d’autres pas assez, bref rattrapons notre retard sur ces onze albums ayant marqué l’année passée à leur manière (une seconde partie arrivera bientôt).
1.The Linda Lindas – Growing Up (Epitaph Records)

Growing Up by The Linda Lindas
Vous avez sûrement vu l’an dernier leur vidéo tournée dans leur CDI, les quatre gamines de The [...]

Sundrowned – Glacious

Un an après leur premier album (Become Ethereal), les norvégiens Sundrowned font leur retour avec un nouvel EP de trois titres. Si à l’époque j’avais peut-être été un peu sévère avec eux en leur reprochant d’avoir un concept s’essoufflant sur la longueur, réécouter leur premier album a aujourd’hui pris une autre dimension si bien que j’aurais revu ma note à la hausse si je l’avais chroniqué cette année (allez savoir pourquoi). Le blackgaze du groupe n’a aujourd’hui pas changé d’un iota et on le retrouve intact sur ce Glacious.

Fragile Figures – Anemoia

Deux ans après la découverte Silent Scars, Fragile Figures fait son retour avec un second opus de post-rock qui n’en est pas réellement tant le duo colmarien l’accommode à sa propre sauce. En effet, le duo composé de Kai Reznik (guitares, machines) et Julien Judd (basse) était alors parvenu à sortir des poncifs du genre en injectant de fortes atmosphères dégageant une sorte d’intrigue hypnotique alternant avec des passages plus tendus où l’indus prend le dessus, ce sera aussi le cas avec cet Anemoia.

The Bedroom Witch – A Place Of Hurt

The Bedroom Witch est le projet de dark synthpop de l’artiste de performances irano-américaine Sepehr Mashiahof, basée à Los Angeles. Active depuis une grosse dizaine d’années, la multi-instrumentiste/chanteuse a produit de nombreux albums dans lesquels elle intègre souvent des paroles intimistes (traitant notamment à base de métaphores de sa condition de femme trans et de sa place dans la société) à des rythmiques aux synthés nous immergeant dans une vision assez sombre et mélancolique de la synthpop.

Pencey Sloe – Neglect

Autrefois trio, Pencey Sloe est devenu duo peu avant la sortie de ce Neglect. Le groupe parisien articulé autour de sa chanteuse/guitariste/bassiste/claviériste Diane Pellotieri a connu le départ de deux membres compensé par l’arrivée d’un seul, en l’occurrence du batteur Clément Hateau qu’on connaissait déjà chez Lodges (qui nous manque beaucoup). Un line-up renouvelé pour un second album (après Don’t Believe Watch Out – 2019) de dreampop/shoegaze aux contours aussi sombres qu’enivrants.

Blacklist – Afterworld

Les différentes périodes de confinement ont marqué beaucoup de gens, les musiciens reclus y compris. Joshua Strachan, chanteur officiant aussi chez Vaura, a apparemment pas mal souffert de cet isolement mais a finalement décidé de contrebalancer cette sensation, bien décidé à transformer cette expérience négative en idées positives, d’où le concept d’Afterworld.