black metal

Anguine – MMXXI

Trio anonyme d’on ne sait où, Anguine débarque pour cette rentrée avec une démo on ne peut plus explosive ! Les trois entités derrière ce jeune projet entendent bien ruiner nos oreilles en jouant une terrifiante mixture de black et death metal coulée dans la fonte mais hautement secouée au chaos le plus dévastateur. MMXXI nous présente ici seulement deux titres en guise d’amuse-gueule vous explosant dans la bouche.

She Said Destroy – Succession

Voilà des norvégiens que j’avais oubliés après avoir été pourtant bien secoué par leur premier album et dans une moindre mesure le deuxième album, pour en arriver à faire l’impasse sur le dernier EP en date sans pouvoir vraiment expliquer pourquoi (encore que cela tenait peut-être tout simplement au concept d’une piste unique de 27 minutes qui ne m’emballait pas du tout). J’ai en définitive plutôt suivi la carrière de l’autre groupe du chanteur de She Said Destroy, Beaten to Death, qui continue à dépoussiérer et à malmener le grindcore pour notre plus grand plaisir. Mais l’écoute d’un des [...]

Etxegiña – Herederos del Silencio

Etxegiña est un mot basque signifiant « constructeur de maison », c’est aussi le surnom donné au grand-père de Waldo Losada (chant/basse, officiant aussi chez Acedia Mundi – tout comme son compère guitariste), fondateur du groupe qui a tenu à lui rendre hommage ici. Car cet homme, le journaliste anarchiste Eduardo de Guzmán, a combattu les troupes fascistes durant la Guerre d’Espagne pendant laquelle il a été emprisonné et torturé. C’est donc logiquement avec un fond ancré dans l’antifascisme que le groupe joue du black metal, souhaitant montrer que le genre, quand il traite de politique, n’est pas uniquement l’apanage de [...]

Disimperium – Malefic Obliteration

Nouveau venu du côté de Portland comprenant des membres de Misrule, VoidCeremony et Ascended Dead, Disimperium déboule avec un premier EP qui devrait plaire aux amateurs de boucherie. Effectivement, Malefic Obliteration ne fait pas dans la demi-mesure et annihile toute âme qui vive en l’espace de douze minutes.

Portrayal Of Guilt/Chat Pile – Split

Non content d’avoir sorti l’un des albums essentiels de l’année avec le terrible We Are Always Alone (dont je vous disais beaucoup de bien dès janvier), Portrayal Of Guilt ne compte pas s’arrêter là en 2021 ! Le prolifique groupe texan profite aussi de sa petite notoriété pour se faire plaisir sur split avec des potes déjà bien établis (Street Sects ou Soft Kill, excusez du peu !) ou des valeurs montantes valant le détour (Slow Fire Pistol). C’est cette seconde option qui concerne ici Chat Pile, invité du jour dont l’EP Remove Your Skin Please avait fait son [...]

Sordide – Les Idées Blanches

Quatrième album pour Sordide, le trio originaire de Rouen poursuit cette fois sa carrière sous une nouvelle bannière, celle des Acteurs de l’Ombre (après être passé chez Avantgarde Music et Throatruiner Records). Une évolution qui ne se fait pas trop entendre au niveau de leur son, toujours empreint d’une personnalité forte, aux paroles en français et à l’esprit punk transparaissant au travers d’un black metal de tradition, vif et tranchant, mais parsemé de quelques surprises…

Argesh – Excommunica

Originaire de Varese (Italie), Argesh livre avec ce Excommunica son tout premier album dont la conception aura pris cinq ans. Jouant ce qu’il nomme du « apostate black metal », on ne sera donc pas trop surpris quant au contenu des lyrics de ce premier jet à la cover animalière on ne peut plus claire (bêêêh oui, la chèvre c’est Satan !). Les italiens officient dans un black metal moderne et mélodique appuyé par une production bien maousse.

Underdark – Our Bodies Burned Bright On Re-Entry

Démarré du côté de Nottingham en 2015, Underdark est un groupe de black metal enrichi de bien d’autres courants tels que le screamo, le shoegaze ou le post-rock (que l’on simplifie – un peu péjorativement – en post-black metal). Pourtant ce premier long-format à la très jolie cover est tel un nouveau départ, le groupe ayant accueilli en ses rangs un nouveau chanteur, Abi Vasquez il y a deux ans, s’illustrant ici par un chant volubile entre cris (très) perçants et growls profonds…