prog rock/metal

Blindfolded And Led To The Woods – Nightmare Withdrawals

Actif depuis une dizaine d’années, Blindfolded And Led To The Woods est un quintet néozélandais déjà auteur de deux albums (et un EP) autoproduits avant ce Nightmare Withdrawals. Adepte d’un metal protéiforme puisant des influences dans différents courants du death metal, ce nouvel album est une énorme déferlante de violence complexe. Attachez bien vos ceintures !

The Flight Of Sleipnir – Eventide

Il y a des groupes comme ça dont on perd la trace faute de nombreuses sorties à côté. C’est le cas de The Flight Of Sleipnir dont je vous avais parlé en 2013 avec leur très bon album Saga et qui a depuis poursuivi son bonhomme de chemin chez Napalm Records (V. – 2015) puis chez Eisenwald où le groupe du Colorado officie toujours depuis Skadi (2017). Eventide poursuit sous les mêmes auspices que ces albums à l’univers toujours aussi particulier.

Maitreya – Hyper Reels

Ne vous méprenez pas en voyant l’étiquette « metalcore » sur cette chronique ! Maitreya (à ne pas confondre avec le groupe de doom/death suédois du même nom !) en joue mais y ajoute énormément d’autres informations issues de styles divers, le groupe canadien souhaitant être « complexe et catchy à la fois ». Pour son second album (après l’éponyme de 2017), le quintet de Whitby, Ontario, ne cherche absolument pas à sortir un single en puissance bien que leur facette mélodique figure en très bonne place.

Fractal Universe – The Impassable Horizon

Ça fait plaisir de voir le groupe français Fractal Universe se développer et devenir à mon avis une pointure du death progressif avec ce 3ème album impeccable qui fera date dans le genre.
Death prog, on pense à Opeth mais le groupe nancéen a une approche plus technique et moderne avec des riffs plus rapides/thrashy qui les rapproche du death technique. Cynic, Beyond Creation et l’Obscura le plus prog des derniers albums sont des groupes dans une veine proche, et Fractal Universe est définitivement un groupe progressif dans la multiplication des variations, si ce n’est au niveau du style [...]

Subterranean Masquerade – Mountain Fever

Aussi loin que je m’en souvienne, Subterranean Masquerade m’a toujours semblé être un groupe de seconde zone, qui n’a jamais réussi à provoquer chez moi qu’un désintérêt poli. Le premier album de ce groupe basé entre New-York, la Norvège et Israël, Suspended Animation Dreams, a pourtant fait l’objet de chroniques enthousiastes à sa sortie en 2005. Je me souviens même avoir acheté l’album suite à ces chroniques, et… c’est tout. Je n’en gardais strictement aucun souvenir. A la réécoute dans le cadre de cette chronique et pour tenter de peut-être raviver des souvenirs remisés loin dans le foutoir de [...]

delving – Hirschbrunnen

Déjà un an qu’Omens, cinquième album en date d’Elder est sorti. Avant de se remettre au boulot avec ses comparses, Nick DiSalvo, le chanteur/guitariste s’offre une petite parenthèse nommée delving. Ce projet solo instrumental débuté durant 2020 (pendant le confinement, forcément) contient de nombreux faux airs de son groupe principal mais aussi d’autres types de sensations au travers d’un trip nommé Hirschbrunnen (une « fontaine ornée d’un cerf », qui existe réellement à Berlin, joliment réinterprétée sur la cover).

Hundred Headless Horsemen – Apokalepsia

En voilà du bestiau pas simple à apprivoiser ! Hundred Headless Horsement (qu’on va dorénavant appeler HHH) est un quartet finlandais anonyme qui ne veut pas faire les choses comme n’importe quel groupe lambda. Etiquetant son style comme du « psychedelic death metal », le groupe d’Helsinki incorpore pourtant à sa musique bien plus d’informations et de nombreuses surprises parsemant Apokalepsia, leur premier long-format au mastering signé Magnus Lindberg (Cult Of Luna).

Tremor Ama – Beneath

Originaire de Creil (Oise), Tremor Ama est un groupe ayant fait ses armes sur un EP éponyme (2017) et revenant aujourd’hui avec ce Beneath, seconde livraison aux inspirations plutôt étendues entre doom, sludge, psychédélique et même post rock.

Methadone Skies – Retrofuture Caveman

Peu souvent sous les radars en matière de musique à quelques exceptions près (Negura Bunget notamment), la Roumanie mériterait pourtant que l’on creuse sa scène locale car elle renferme quelques pépites bien cachées. Methadone Skies est l’une d’elle, ce groupe pourtant confirmé (déjà cinq albums à leur compteur) m’était inconnu jusqu’à ce que je reçoive ce Retrofuture Caveman, sixième album à la très jolie cover (signée Obsidian Nibs), enregistré par membres de Dordeduh, mixé et masterisé par James Plotkin (Khanate), autrement dit des arguments de poids !
Entièrement instrumental, Retrofuture Caveman nous mène dans des territoires tumultueux, entre le [...]

Opprobre – Fragments de Destinées

Etant donné leur nom (mais on ne va pas leur jeter, que ses membres se rassurent !), Opprobre annonce clairement les choses, ça n’est pas la grosse rigolade chez eux ! Ce groupe situé entre Montpellier et Paris s’est déjà signalé en 2017 en signant Le Naufrage, premier album qui a fondé les bases de leur musique, située à la croisées des genres… forcément mélancoliques.