emo/screamo/noise

Willzyx – I Don’t Feel Anything

Avec le mathcore, on est souvent en droit de s’attendre à tout (et parfois n’importe quoi) tant certains groupes ne se mettent aucune limite. Originaire de Manchester (pas l’anglais, celui du New Hampshire), Willzyx (beaucoup de points au Scrabble !) est de ces groupes allant dans de très nombreuses directions simultanément sans que l’on ne comprenne vraiment où nous sommes. Mais du haut de ses six nouvelles compos, I Don’t Feel Anything a un nom sonnant comme si les quatre gaillards se mettaient à la place de l’auditeur lambda, égaré et pouvant être interloqué face à ce gloubiboulga sonore.

Infinite Hex – Simulacrum & Stimuli

Infinite Hex, c’est Otis Chamberlain, non pas un ascenseur qui se cache pour mourir mais un néo-zélandais qui apprécie faire du bruit en bidouillant des consoles pleines de potards, de câbles et de boutons lumineux, vous pouvez d’ailleurs directement en juger en matant la photo de sa page Bandcamp. Une page où il explique en détail son approche musicale si singulière où se mêle influences de la scène metal chaotique, expérimentations électroniques et un fond philosophique postmoderne revendiqué par le titre de cet album Simulacrum & Stimuli inspiré par Jean Baudrillard (qui a signé un Simulacra & Simulation, d’où [...]

incaseyouleave – Time And Why It Doesn’t Deserve Us

Jeune formation londonienne qui a commencé ses activités l’an dernier via un single-démo (Vs Everything, titre qu’on retrouve ici réenregistré), incaseyouleave s’autoproclame comme un groupe de « miserable screamo/emo/punk ». Une étiquette nous informant directement de la tonalité générale de la musique du quintet, triste et émotionnelle.

Portrayal Of Guilt/Chat Pile – Split

Non content d’avoir sorti l’un des albums essentiels de l’année avec le terrible We Are Always Alone (dont je vous disais beaucoup de bien dès janvier), Portrayal Of Guilt ne compte pas s’arrêter là en 2021 ! Le prolifique groupe texan profite aussi de sa petite notoriété pour se faire plaisir sur split avec des potes déjà bien établis (Street Sects ou Soft Kill, excusez du peu !) ou des valeurs montantes valant le détour (Slow Fire Pistol). C’est cette seconde option qui concerne ici Chat Pile, invité du jour dont l’EP Remove Your Skin Please avait fait son [...]

Pacmanthemovie – Pacmanthemovie 2: Eat Lives

Jeune quintet texan (de Houston), Pacmanthemovie sort comme son nom l’indique un second album après un éponyme en 2019. Pacmanthemovie 2: Eat Lives propose un hardcore chaotico-secoué, bordélique et aux lyrics teintés d’humour (ça cite Eric Andre sur le titre du même nom) et de jeux vidéo.

Fawn Limbs – Darwin Falls

Fawn Limbs est un trio vraiment à part, sortant avec une impressionnante régularité des albums alors que leurs membres sont dispersés sur différents continents (en Finlande et aux Etats-Unis) tout en renouvelant à chaque fois ses perspectives musicales, Darwin Falls ne déroge pas à la règle et surprend vraiment dès son introduction. Imaginez une rencontre entre Bohren & Der Club Of Gore et Frontierer au Far West !

Demersal + Regarding Ambiguity split

Révélation surprise de l’an dernier, Demersal fait déjà son retour sur un split. Le jeune groupe danois a embarqué cette fois un groupe de compatriotes: Regarding Ambiguity. Les deux groupes jouent une musique complémentaire entre screamo et post-hardcore, avec deux titres chacun.

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice !

Si vous suivez la scène européenne, il y a des chances que vous ayez entendu parler de lui. Ayant démarré ses activités avec De Magia Veterum (depuis 2003) et le désormais incontournable Gnaw Their Tongues (depuis 2005), le hollandais Mories/Maurice de Jong est omniprésent dans la scène UG néerlandaise et européenne. Addict à la composition, le plus souvent en solo, sortant des albums les uns à la suite des autres, créant de très nombreux nouveaux projets qui prennent le plus souvent le black metal comme élément de base (mais qui vont souvent chercher dans d’autres contrées), si l’on cherche [...]