metal/hardcore

Trenches – Reckoner

Mené par Jimmy Ryan (chanteur du groupe de christiancore Haste The Day qui a connu à l’époque son petit succès au milieu des mèches Myspaciennes), Trenches a fait son apparition en 2008 dans un style plus atmosphérique et plombé. Sorti chez Solid State, The Tide Will Swallow Us Whole avait alors surpris par ses élans « post », bien loin du metalcore typique du début des années 2000. Une entrée en matière assez intéressante suivie d’une longue période de néant: le groupe aura fait officiellement une pause de deux ans entre 2010 et 2012 mais aura attendu dix ans de plus [...]

156/Silence – Don’t Hold Your Breath

Passé un peu inaperçu fin 2021, Don’t Hold Your Breath prend la suite de l’excellent Irrational Pull, album de 2020 ayant permis à 156/Silence de se faire connaître (et de signer chez SharpTone Records, label de Dying Wish, Don Broco ou encore Holding Absence, qui a d’ailleurs réédité cet album au format deluxe). Ce nouvel EP reprend donc ces éléments entre hardcore, metal, chaos et même néo metal, nous mélangeant tout ça à sa guise pour pondre quatre nouvelles compos destructrices et acérées.

Underoath – Voyeurist

Underoath qui sort un nouvel album, on est loin de l’évènement de l’année soyons clairs. Reconnaissons cependant que le précédent album des américains sorti il y a 4 ans, était plutôt réussi dans un genre très « fast food music ». La prise de contact avec ce Voyeurist se fait évidemment d’abord par la pochette, pour le moins… moche. Une mochette déjà aujourd’hui et il y a fort à parier que ce type d’effet visuel déjà cheap et daté aujourd’hui aura pris encore plus cher d’ici 3-4 ans. Bref, mauvais départ les gars, mais ne nous arrêtons évidemment pas au plumage [...]

Nyt Liv – Den Døde Sol

Deux ans après le très bon Ensomhedens Kolde Kald, premier album de ces danois un peu énervés, Nyt Liv revient avec un second long-format, sortant une fois de plus chez les très bons Indisciplinarian (Eyes, Anti Ritual). Et si vous aviez accroché à leur premier album (c’est bien mon cas), celui-ci devrait aussi vous convaincre.

2021, quelques mini-chroniques d’albums que vous avez (peut-être) manqués

Et voilà, le temps de cligner des yeux et 2022 est arrivé, c’est fou comme le temps passe vite (bonne année au fait !) ! Si bien qu’on a pas eu le temps de vous parler de nombreux albums de 2021 tant cette année a été prolifique. Petite séance de rattrapage avec quelques courtes chroniques dans des genres plutôt variés…
Wayside – Shine Onto Me (shoegaze/grunge – autoproduction)

Premier album pour Wayside, jeune groupe australien qui aurait bien voulu naître dans les années 90 (encore un !). Shine Onto Me est un ravissement pour les oreilles pour [...]

End You – Aimless Dread

S’il fallait choisir un album pour qualifier l’année venant de (presque) s’écouler, peut-être bien que ce End You lui siérait le mieux. En effet, derrière ce one-man band constitué d’Eric Smith (chanteur de feu-The Catalyst, excellent souvenir en live), on retrouve toute la colère mais aussi la confusion se répercutant au travers de ces tensions dues au covid et autres aberrations politico-médiatiques faisant bouillir de l’intérieur le commun des mortels ayant un minimum de jugeotte.

Void Of Vision – Chronicles I: Lust

Petit à petit, le metalcore de Void Of Vision prend une dimension sci-fi de plus en plus prononcée. Hyper Daze l’an dernier ainsi qu’une version remixée de celui-ci avaient avancé des pistes mais ce Chronicles I: Lust, premier volet d’une série (?) d’EPs vient nous confirmer ça, le groupe apparaissant d’ailleurs désormais sur ses photos promo en tenues noires latexo-futuristes (pas forcément des plus seyantes).

Mire – A New Found Rain

Et les empêcheurs de faire son top annuel en rond cette année sont (roulements de tambours)… Mire et Funeral Mist! Les deux groupes qui n’ont absolument rien à voir l’un avec l’autre évidemment, ont en effet sorti leur nouvel album le 17 décembre soit un timing parfait pour venir perturber l’habituel classement annuel. Mais on ne va pas se plaindre, car il vaut évidemment mieux avoir ce type de problème à l’approche des fêtes, plutôt que de se retrouver en situation de disette. Et puis on commence à avoir suffisamment l’habitude de ce genre de « coups », pour savoir qu’il [...]