ambient/electro

Nouriture – BARBARA VOL.1 Pastèque Planet

Nouriture (avec un seul R, et à l’envers) est un groupe qui n’aime pas faire les choses comme les autres. C’est même carrément leur ambition clairement affichée, proposer une expérience sans pareille à l’auditeur grâce à un rock très ouvert, même sur le théâtre, autoproclamé « mindfuck rock ».

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (mai 2024)

Gatecreeper – Dark Superstition (Nuclear Blast Records) death mélodique

Les dernières photos promo ne mentaient pas, les gars de Gatecreeper se sont mis au melodeath à l’ancienne au point d’apparaitre avec des t-shirts de groupes phares du genre: In Flames en tête a été fortement écouté, mais aussi Dismember ou encore Grave. Nous avons donc aujourd’hui un groupe métamorphosé (édulcoré ?) qui ne ressemble presque plus du tout à ce qu’il était auparavant. Riffs mélodiques tout en puissance, vocaux plus aussi épais que sur leurs méfaits précédents, on est d’abord limite à se dire que le groupe aurait [...]

Pa Vesh En – Sesyi Rytualistyčnyja

Notre fantôme préféré du Belarus fait son retour ! Pa Vesh En semble bien inspiré ces derniers temps, sortant ce Sesyi Rytualistyčnyja quasiment six mois après son Catacombs. Ce nouvel EP au nom énigmatique (ayant apparemment comme thématique central le rituel de Sesyi ? Ou quelque chose du genre car zéro trace sur Google) nous propose un mix de black metal à ambiances mortifères, totalement dans la lignée de ses méfaits précédents.

Voraath – Vol 1: The Hymn Of The Hunters

Débarquant de sa Caroline du Nord natale, Voraath aurait très bien pu débarquer d’une planète lointaine au vu de leurs costumes de scène pour le moins originaux (vous pouvez juger par vous-mêmes). Le groupe composé en réalité de membres et ex-membres de formations diverses comme Xael, Implosive Disgorgence, Accursed Creator ou encore Rapheumets Well, s’inspire ici forcément d’univers dystopiques et de science-fiction, avec en plus quelques références Lovecraftiennes (« The Leviathan’s Keep », sonnant par ailleurs un peu comme un Cattle Decapitation qui aurait participé à la bande originale d’Alien).

Mono – Oath

Tragiquement décédé le 7 mai dernier, Steve Albini n’aura donc pas vécu la sortie d’Oath, treizième album de Mono. Les japonais, Maîtres es post-rock, avaient ici collaboré une fois de plus avec le légendaire producteur, ils verront donc la célébration de leur vingt-cinquième anniversaire sous un triste jour avec ce nouvel album, sortant conjointement chez Temporary Residence Ltd et Pelagic Records.
Mono nous plonge une fois de plus dans un post-rock de haute volée, proposant une version maintes fois copiée mais jamais égalée. Dans la droite lignée de son Pilgrimage Of The Soul (2021), le groupe propose un voyage [...]

Candy – It’s Inside You

En deux albums, Candy a connu une trajectoire très intéressante, passant d’un statut d’héritier d’Integrity ou de Power Trip (Good To Feel) avant d’y ajouter une grosse louche de noise/indus sur le très bon Heaven Is Here (2022). Le groupe de Richmond revient avec les mêmes intensions sur It’s Inside You, mixant à nouveau fureur punk hardcore avec des sons électroniques, et il y a même une double-surprise à la fin !

Cathari – It Will Hurt The Entire Time You Are Alive

Alors « ça va faire mal pendant l’entièreté de ton existence », voilà une sacrée promesse que nous fait Cathari, groupe de Philadelphie inconnu jusqu’alors à mon bataillon. Une promesse qui va déjà tenir durant ces quatre titres…

Hubble – S/T

Entre son nom et sa cover, on voit directement où ce jeune trio rennais veut en venir. Hubble (nom du fameux télescope spatial conçu par la NASA si vous n’étiez pas au courant) vient nous proposer un voyage dans l’espace, et quoi de mieux que le post-rock pour cela ?

Arab Strap – I’m Totally Fine with it Don’t Give a Fuck Anymore

Nos conteurs écossais favoris au style si atypique sont de retour avec un album qui thématiquement continue à les voir dresser un constat toujours aussi désabusé sur le monde moderne (ce qui se constate immédiatement à la vue de la pochette qui poursuit dans la lignée de la précédente), et en particulier s’agissant des moyens de communication modernes au premier rang desquels figurent évidemment les réseaux sociaux.
L’excellent « Allatonceness » ouvre ce nouvel album, avec une saturation qui surprend d’abord pour rapidement convaincre au point qu’on en viendrait à regretter que le duo n’ait pas choisi de maintenir cette orientation [...]

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (avril 2024)

Computer Kill – S/T (autoproduction) – synthpop tubesque

Premier EP pour ce jeune projet de Baltimore. Computer Kill débarque avec un son complètement entêtant, quelque part entre (hyper)pop et synthpop qui vire parfois à la darkwave. Cinq titres parfaits entre naïveté dansante (“Trouble”), hit faussement désenchanté (“Haunted”), relents de post-punk (“Not Normal”, “Do It”) et un titre particulièrement déchirant pour conclure (“Sing And Play”). Bref, tout est là pour faire un carton, alors qu’est-ce qu’on attend ?
Computer Kill de Computer Kill
Vesperine – Perpétuel (Autoproduction) post-hardcore

Originaire de Lyon, Vespérine déploie depuis une dizaine d’années une [...]