indus/cybermetal

Wormed – Omegon

Quand brutalité technique et thématique technologico/sci-fi font équipe, le nom de Wormed n’est jamais très loin ! Le groupe espagnol apparaissant aujourd’hui comme vétéran (sa formation datant de 1998) n’a jamais baissé le pied en matière de poutrage, ni dans son sens de la narration: son brutal death metal possédant une écriture très riche entre épopée galactique, manipulations cosmiques et autres termes dystopiques, notamment « la quête de l’omnipotence par le biais de la substance connue sous le nom d’Omegon.

Maudissez / Mirar : double dose de terreur

Voici deux sorties récentes (datant de mi-juin pour Mirar, début juillet pour Maudissez), deux formations ayant plusieurs points communs, d’où cette double chronique. Il y a tout d’abord leur origine: française (même si Mirar contient un norvégien en ses rangs) mais surtout leur faculté à donner de grosses sueurs froides sonores en jouant avec les nerfs de l’auditeur.
Maudissez – S/T (Sentient Ruin Laboratories)

Maudissez, c’est d’abord une nouvelle abomination sonore dénichée par les laboratoires de Sentient Ruin (encore une !). Le label d’Oakland est allé cette fois farfouiller dans une crypte bien de chez nous où [...]

Voraath – Vol 1: The Hymn Of The Hunters

Débarquant de sa Caroline du Nord natale, Voraath aurait très bien pu débarquer d’une planète lointaine au vu de leurs costumes de scène pour le moins originaux (vous pouvez juger par vous-mêmes). Le groupe composé en réalité de membres et ex-membres de formations diverses comme Xael, Implosive Disgorgence, Accursed Creator ou encore Rapheumets Well, s’inspire ici forcément d’univers dystopiques et de science-fiction, avec en plus quelques références Lovecraftiennes (« The Leviathan’s Keep », sonnant par ailleurs un peu comme un Cattle Decapitation qui aurait participé à la bande originale d’Alien).

Candy – It’s Inside You

En deux albums, Candy a connu une trajectoire très intéressante, passant d’un statut d’héritier d’Integrity ou de Power Trip (Good To Feel) avant d’y ajouter une grosse louche de noise/indus sur le très bon Heaven Is Here (2022). Le groupe de Richmond revient avec les mêmes intensions sur It’s Inside You, mixant à nouveau fureur punk hardcore avec des sons électroniques, et il y a même une double-surprise à la fin !

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (avril 2024)

Computer Kill – S/T (autoproduction) – synthpop tubesque

Premier EP pour ce jeune projet de Baltimore. Computer Kill débarque avec un son complètement entêtant, quelque part entre (hyper)pop et synthpop qui vire parfois à la darkwave. Cinq titres parfaits entre naïveté dansante (“Trouble”), hit faussement désenchanté (“Haunted”), relents de post-punk (“Not Normal”, “Do It”) et un titre particulièrement déchirant pour conclure (“Sing And Play”). Bref, tout est là pour faire un carton, alors qu’est-ce qu’on attend ?
Computer Kill de Computer Kill
Vesperine – Perpétuel (Autoproduction) post-hardcore

Originaire de Lyon, Vespérine déploie depuis une dizaine d’années une [...]

Thot – Delta

Collectif belge actif sous cette forme depuis une quinzaine d’années, Thot multiplie les sorties, remixes, EP et trois albums avant ce Delta. Célébrant pour le coup son arrivée chez l’excellent Pelagic Records (The Ocean), le groupe mené par Grégoire Fray ne cherche pas à stagner mais à toujours rechercher des façons de se réinventer.

Cloven – Chance Encounter of Flesh and Nail

Obscur projet canadien enchaînant les sorties a une vitesse assez phénoménale (déja cinq depuis le début de l’année !), Chance Encounter of Flesh and Nail nous emmène cette fois du côté du black metal contrairement aux quatre autres albums qui varient volontiers au gré des envies des entités s’occupant des choses ici (la description sur le Bandcamp vous guidera).

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (février 2024)

Un clignement d’yeux et on se retrouve déjà fin mars ! La cadence de sorties d’albums ne faiblit pas et nombre d’entre elles sont passées à la trappe. Voici donc un nouvel épisode de notre rattrapage mensuel consacré à février où figurent encore plein de découvertes à (re)faire.
Kaonashi – The 3 Faces Of Beauty A Violent Misinterpretation Of Morgan Montgomery (Equal Vision/Rude Records) – chaotic post-hardcore

Sorti la dernière semaine de janvier, il aurait été dommage de passer à côté du nouvel EP de Kaonashi ! Le groupe de Philadelphie poursuit dans son concept unique entamé avec [...]

Gost – Prophecy

Trois ans après avoir sorti Rites Of Love And Reverence, Gost revient et change de crèmerie. Au revoir Century Media et bonjour Metal Blade avec ce Prophecy à l’artwork diabolique nous révélant pas mal d’indices sur son contenu ! Car ce nouvel album, comparable à un maelström ultra intense, signe là un retour à pieds joints du côté métallique de la synthwave si chère à James Lollar (véritable identité du gaillard).

Kill the Thrill – Autophagie

Kill the Thrill! Un retour qu’on n’espérait plus, après l’immense Tellurique qui en a marqué du monde à sa sortie en 2005 (et après, puisque pour ma part je l’ai découvert en 2008), mais Autophagie est là et bien là en ce début d’année 2024.
Nicolas Dick et sa comparse Marylin Tognolli reprennent les choses où elles s’étaient arrêtées en 2005, et c’est peu dire que la musique du groupe déjà désespérée il y a près de 20 ans, n’a pas gagné en optimisme ou en bonne humeur (en même temps quand on voit l’actualité…), et il faudra être [...]