alt/indie rock

Exhalants – Atonement

Structure discrète mais de très haute qualité, Hex Records est l’un de ces labels DIY fortement recommandable mais qui reste bien trop confidentiel ! Ayant sorti par le passé quelques albums de groupes plutôt renommés dans le monde du hardcore tels que Cursed, End Of A Year ou encore Ed Gein, le label de Portland a ensuite misé sur des formations moins connues mais non moins intéressantes (Engineer, Achilles, USA Nails). Focus aujourd’hui sur Exhalants et son second album Atonement qui mériterait une bonne place dans toute discographie de fans de post-hardcore/noise qui se respectent.

Rope Sect – The Great Flood

Repéré en 2017 avec son EP Personae Ingratae, Rope Sect a quitté Caligari Records pour un autre label, lui aussi réputé pour ses multiples sorties black et death metal: Iron Bonehead Productions. Et le groupe allemand fait figure de curiosité au milieu de leur roster, celui-ci officiant dans une mixture de post-punk, coldwave et de deathrock. The Great Flood se distingue donc par son approche nostalgique, semblant sortir directement des années 80.

Hundredth – Somewhere Nowhere

Si on m’avait dit il y a cinq ans qu’un groupe comme Hundredth sortirait un jour un tel album, je ne l’aurais jamais cru. Les papas des énervés Let Go (2011) et Free (2015) se sont aujourd’hui totalement apaisés. Le virage shoegaze avait été amorcé par le surprenant mais accrocheur Rare (2017) et la transition se poursuit avec ce Somewhere Nowhere où le groupe (désormais trio) apparaît encore plus méconnaissable. Aujourd’hui libre de toute maison de disque, c’est donc en autoproduction que le groupe de Myrtle Beach (Caroline du Sud, pays des casquettes) délivre un nouvel opus tellement loin [...]

Phoxjaw – Royal Swan

J’avais déjà eu l’occasion l’année dernière de vanter les mérites des premières sorties court format de ce jeune groupe anglais basé à Bristol. Les petits gars n’ont pas perdu de temps et nous proposent déjà, à peine un an après la parution de leur dernier EP, leur premier album paré d’une magnifique pochette.
Et disons le de suite, ils confirment plutôt bien les espoirs placés en eux avec cet album de haute tenue. L’album commence plutôt en douceur après le titre introductif, avec un « Trophies in the Attic » qui démarre tranquillement avant de laisser parler les gros riffs qu’on [...]

LANE – Pictures of a Century

Les angevins de LANE (Love And Noise Experiment) sont de retour avec un deuxième album sous le bras. Je dis « de retour » mais j’avoue être complètement passé à côté de leur premier album A Shiny Day sorti l’année passée.  Profitant apparemment d’une inspiration débordante les ex Thugs et Daria (deux frères Sourice pour le premier, accompagnés du fils de l’un d’eux, et les deux frères Belin côté Daria) n’ont pas perdu de temps pour nous présenter leurs nouvelles compos, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on est très contents qu’ils l’aient fait.
Les rythmiques et l’urgence punk [...]

Turtle Skull – Monoliths

En ces temps de tensions permanentes (il suffit de lire les infos du moment), rien de tel que de se déconnecter et de s’apaiser l’esprit. Mais avant de couper votre freebox, testez donc ce Monoliths, second album des australiens de Turtle Skull, groupe autoproclamé de « flower doom ». Une étiquette fantaisiste qui correspond plutôt bien à ce que l’on entend, soit une musique très planante entre stoner et psychédélisme plein de fuzz.

Fátima – Turkish Delights

Non il ne sera pas ici question de recette de loukoums, mais du deuxième album des français de Fátima, Turkish Delights, à la fascinante pochette si délicieusement kitsh. On ne parlera donc pas de gastronomie turque, mais il sera en revanche difficile d’éviter les mots « Nirvana » ou « Kurt Cobain » dans cette chronique… Non pas que Fátima se la joue cover band de Nirvana, mais simplement parce qu’il est rigoureusement impossible de ne pas penser à Kurt Cobain en entendant le timbre de voix d’Antoine.
Pourtant, alors que j’adore le chant de Cobain (ce n’est d’ailleurs pas si fréquent d’entendre [...]

bdrmm – Bedroom

Malgré son absence de voyelles, il est facile de comprendre que bdrmm s’appelle ainsi car ce projet est né dans une chambre, celle d’un certain Alex Greaves, anglais de son état vivant à Hull. Ce dernier est finalement sorti de son antre pour trouver quatre comparses, du côté de Leeds, afin de matérialiser de façon plus naturelle son shoegaze. Et le résultat est particulièrement réussi !

KennyHoopla – how will i rest in peace if i’m buried by a highway?//

Débarqué de son Wisconsin natal, KennyHoopla est un très jeune chanteur/multi-instrumentiste dont le nom devrait grossir avec le temps. La raison à cela ? Son premier EP how will i rest in peace if i’m buried by a highway?// qui est un mélange de styles assez osé démontrant un fort potentiel créatif assez unique. Ainsi l’electro côtoie l’indie et la pop dans un esprit nostalgique marquant l’univers si particulier du gaillard, et tout ça fonctionne totalement !

Untitled With Drums – Hollow

Originaire de Clermont-Ferrand, Untitled With Drums sort avec ce Hollow son premier album. Pour l’occasion, le quintet a enregistré chez l’excellent producteur suisse Serge Morattel (Knut, Year Of No Light, Ventura…) et s’est donc paré d’un son très solide aux influences variées entre noise, post-hardcore, rock plus planant, le tout avec un agréable goût pour les 90’s (ça cite Failure, Slint, Cave In ou encore Shipping News duquel provient leur nom).
Hollow condense tout cela et propose un rock alternatif aux riffs puissants et immersifs, le tout dans une optique variée et très accrocheuse. « Play With Fire » débute les [...]