post-rock/math rock

Coastlands – Death

Cinquième véritable album pour Coastlands (on ne comptera pas les multiples EP, split et autres compilations) qui marque le coup en débarquant chez les très bons Translation Loss Records (Wake, Teeth, East Of The Wall etc.). Le quartet de Portland (débuté sous forme d’un one-man band) s’inscrit dans une mouvance instrumentale à la thématique forcément sombre. En effet Death est un album axé sur le deuil, les traumatismes du passé et la fragilité de la vie. Un tableau pas vraiment joyeux mais qui s’anime sur fond d’atmosphère hypnotiques captant la force du post-metal et la sensibilité du post-rock.

Mini-chroniques de fin d’année, la seconde vague…

Et c’est reparti pour une seconde vague de mini-chroniques, une fois encore voici quelques albums qui ont marqué d’une manière plus ou moins forte cette si spéciale année 2020, qui, malgré ses conditions, a livré pas mal de bonnes choses à se mettre dans les oreilles, voyez plutôt…
Crowning – Survival Sickness (Zegema Beach Records)

Mené par le chanteur des excellents Frail Hands, Crowning est un jeune groupe mélangeant screamo et (emo)violence pour un cocktail survitaminé tous nerfs dehors. Les courtes dix-huit minutes de ce nouvel album (faisant suite à quelques splits et Eps) passent bien vite, déversant [...]

Bord du Monde – Bord du Monde

Bord du Monde est une jeune formation du sud de la France (pas loin d’Aix-en-Provence) officiant dans un post-rock cherchant à créer un « voyage dense et aérien porté par d’aquatiques résonnances ». Une optique souvent vue dans le genre mais que les quatre sudistes vont accommoder à leur propre sauce dans un superbe premier album.

Antethic – Mythographer

Connu pour ses choix musicaux essentiellement dans une mouvance hardcore au sens large du terme, Holy Roar Records apprécie parfois partir dans des choix plus originaux, Antethic en fait partie puisqu’il s’agit du premier groupe entièrement électronique du label anglais. Né en 2012 du côté de Saint-Petersbourg, ce trio officie dans une musique instrumentale quelque part entre ambient, post-rock et electro avec une prépondérance des synthés.

Dance Gavin Dance – Afterburner

Cette année 2020 sera malheureusement évidemment marquée pour toute l’humanité par cette saloperie de COVID 19 et tout le bordel autour.  Sur un plan beaucoup plus léger et personnel, musicalement cette année 2020, peu importe ce qu’elle nous réserve d’autre jusqu’à son terme, sera pour moi l’année de la découverte de Dance Gavin Dance. Un groupe au patronyme ridicule que j’ai assimilé aux horribles Panic at the Disco, et que j’ai donc pris soin d’éviter au maximum depuis 15 ans (le groupe s’est monté en 2005). Et voilà que Dance Gavin Dance est depuis quelques mois devenu de loin [...]

Nwar – EP

Si vous ne suivez pas trop la scène montpelliéraine, il y a des chances pour que le nom de Nwar ne vous parle pas trop. Pourtant, en se penchant sur ses membres, on se rend compte que ce duo n’est né de la dernière pluie: le batteur n’est autre que Nicolas Gromoff (issu de deux des groupes de noise parmi les plus importants du genre: Tantrum et Drive Blind) et Laurent Graziani (Lunatic Age, Franckie IV Fingers) officie à la guitare. Après un premier album autoproduit (déjà sans titre) sorti en 2018, Nwar remet le couvert avec cet EP, [...]

Plight Radio – When Everything Burns Within

Formé en 2011 du côté de Livourne (Italie), Plight Radio joue du post-rock ayant pour thématique apparente la nature. A la jolie cover forestière s’ajoute en effet des titres ayant pour sujet le vent ou l’horizon, histoire d’installer un décor. Et quoi de mieux qu’une musique immersive et émotionnelle pour totalement entrer en communion avec cette nature ?