neo metal/fusion

Ocean Grove – Up In The Air Forever

Deux ans après le nostalgique Flip Phone Fantasy et sa plongée en plein néo metal des plus efficaces, Ocean Grove fait son retour avec un line-up encore un peu modifié, passant cette fois de quartet à trio. Ainsi renouvelé, le groupe australien conserve la base de leur propos: du fun et des tubes immédiats !

Mary Cream – Pulse

Pulse est la première offrande de Mary Cream, projet solo d’un certain Gabriel Apostolidis (grec vu son nom ou franco-grec puisque basé à Paris) qui entend faire cohabiter des influences plutôt variées entre metal, post-punk ou encore electro. Présenté ainsi, le mélange peut sembler un peu casse-gueule mais il apparaît totalement maîtrisé par sa tête pensante.

Bleed – Somebody’s Closer

Fin des 90’s, début des années 2000, explosion du néo metal et autres variantes du rock « dur » (aussi appelé alternatif), lecture assidue de Rock Sound (parce qu’on a pas encore l’adsl), ça vous rappelle quelque chose ? Si vous vous reconnaissez là, Bleed apparaît comme l’une des nouvelles sensations qui n’aurait pas dépareillé à l’époque en tête de gondole du magazine de Thomas VDB (oui, il était rédac chef à l’époque). *Soupir nostalgique*

Graphic Nature – New Skin

Jeune combo anglais tirant son nom d’un morceau de Deftones (sur Koi No Yokan), Graphic Nature débarque avec un premier EP constitué de quatre titres bien virulents. Mélangeant néo metal et metalcore (les versions bourrines de ces deux genres), New Skin balance ici une rage inouïe, blindée de ressentiment et d’énergie.

Bloodywood – Rakshak

A l’instar de The Hu et de leur rock/metal aux influences traditionnelles tibétaines, voici la nouvelle sensation de « world metal », provenant d’Inde cette fois. Bloodywood (le jeu de mots est sympa, avouons-le, le groupe a d’ailleurs débuté en tant que groupe parodique reprenant des titres de pop) vient donc du pays des mille et une nuits et entend mixer des éléments venus de leur traditions locales avec un metal moderne boosté aux hormones et plein d’énergie.

Matrass – Inner Wars

Matrass vient de Bordeaux et sort avec cet Inner Wars son second EP. Rejoint pour l’occasion par une nouvelle vocaliste, le quintet connait un second souffle depuis ses débuts (Fulfillment, premier EP sorti en 2017). Il faut avouer que Clémentine Browne (la nouvelle venue) donne à Matrass une nouvelle dimension à la musique, déjà difficilement classable de Matrass…

KoRn – Requiem

Alors… Que dire en 2022 sur KoRn qui n’a pas déjà été dit ? On a fait le tour du sujet en vérité, et ce Requiem le démontre parfaitement avec sa pochette clichesque au possible (et vraiment très très moche). Dès le démarrage de « Forgotten », l’album est en effet immédiatement identifiable comme du pur KoRn (c’est certainement leur point fort, impossible de les confondre avec un autre groupe), même s’il fait la part belle au versant légèrement le plus agressif (j’ai bien dit légèrement, on reste en effet dans le registre « classique » des californiens) du groupe, particulièrement parce que [...]

156/Silence – Don’t Hold Your Breath

Passé un peu inaperçu fin 2021, Don’t Hold Your Breath prend la suite de l’excellent Irrational Pull, album de 2020 ayant permis à 156/Silence de se faire connaître (et de signer chez SharpTone Records, label de Dying Wish, Don Broco ou encore Holding Absence, qui a d’ailleurs réédité cet album au format deluxe). Ce nouvel EP reprend donc ces éléments entre hardcore, metal, chaos et même néo metal, nous mélangeant tout ça à sa guise pour pondre quatre nouvelles compos destructrices et acérées.

Underoath – Voyeurist

Underoath qui sort un nouvel album, on est loin de l’évènement de l’année soyons clairs. Reconnaissons cependant que le précédent album des américains sorti il y a 4 ans, était plutôt réussi dans un genre très « fast food music ». La prise de contact avec ce Voyeurist se fait évidemment d’abord par la pochette, pour le moins… moche. Une mochette déjà aujourd’hui et il y a fort à parier que ce type d’effet visuel déjà cheap et daté aujourd’hui aura pris encore plus cher d’ici 3-4 ans. Bref, mauvais départ les gars, mais ne nous arrêtons évidemment pas au plumage [...]

2021, quelques mini-chroniques d’albums que vous avez (peut-être) manqués

Et voilà, le temps de cligner des yeux et 2022 est arrivé, c’est fou comme le temps passe vite (bonne année au fait !) ! Si bien qu’on a pas eu le temps de vous parler de nombreux albums de 2021 tant cette année a été prolifique. Petite séance de rattrapage avec quelques courtes chroniques dans des genres plutôt variés…
Wayside – Shine Onto Me (shoegaze/grunge – autoproduction)

Premier album pour Wayside, jeune groupe australien qui aurait bien voulu naître dans les années 90 (encore un !). Shine Onto Me est un ravissement pour les oreilles pour [...]