death/grind

Voraath – Vol 1: The Hymn Of The Hunters

Débarquant de sa Caroline du Nord natale, Voraath aurait très bien pu débarquer d’une planète lointaine au vu de leurs costumes de scène pour le moins originaux (vous pouvez juger par vous-mêmes). Le groupe composé en réalité de membres et ex-membres de formations diverses comme Xael, Implosive Disgorgence, Accursed Creator ou encore Rapheumets Well, s’inspire ici forcément d’univers dystopiques et de science-fiction, avec en plus quelques références Lovecraftiennes (« The Leviathan’s Keep », sonnant par ailleurs un peu comme un Cattle Decapitation qui aurait participé à la bande originale d’Alien).

Grist – Garden Of Aeolvs

C’est qu’ils auront pris leur temps ! Pour rappel, Grist, ce sont des membres de Gorod, Merrimack, Fange et Ritualization qui se sont réunis pour jouer du grind et qu’on avait croisé ici en 2018 avec leur très bon City Of Plight ! Le groupe parisien fait donc enfin son retour avec un Garden Of Aeolvs contenant déjà pas mal d’indices sur sa jolie cover (signée Flamberge Illustrations).

Desekryptor – Curse Of The Execrated

Sorti l’an dernier chez Blood Harvest Records, Vortex Oblivion, le premier album de Desekryptor a quelque peu éclipsé leur EP Curse Of The Execrated sorti seulement trois mois auparavant ! Le duo composé du batteur/chanteur PA et du guitariste/bassiste ES le ressort donc cette année, pas sur K7 (comme cela était le cas dans sa premiere version provenant de chez Caligari Records) mais sur CD via Nuclear Winter Records.

Candy – It’s Inside You

En deux albums, Candy a connu une trajectoire très intéressante, passant d’un statut d’héritier d’Integrity ou de Power Trip (Good To Feel) avant d’y ajouter une grosse louche de noise/indus sur le très bon Heaven Is Here (2022). Le groupe de Richmond revient avec les mêmes intensions sur It’s Inside You, mixant à nouveau fureur punk hardcore avec des sons électroniques, et il y a même une double-surprise à la fin !

Cutterred Flesh – Love At First Bite

Titre un peu neuneu mais rigolo, cover un peu cracra, les tchèques de Cutterred Flesh possèdent tous les atours du groupe de brutal death lambda totalement oubliable. Et si on avait un peu tort ?

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (avril 2024)

Computer Kill – S/T (autoproduction) – synthpop tubesque

Premier EP pour ce jeune projet de Baltimore. Computer Kill débarque avec un son complètement entêtant, quelque part entre (hyper)pop et synthpop qui vire parfois à la darkwave. Cinq titres parfaits entre naïveté dansante (“Trouble”), hit faussement désenchanté (“Haunted”), relents de post-punk (“Not Normal”, “Do It”) et un titre particulièrement déchirant pour conclure (“Sing And Play”). Bref, tout est là pour faire un carton, alors qu’est-ce qu’on attend ?
Computer Kill de Computer Kill
Vesperine – Perpétuel (Autoproduction) post-hardcore

Originaire de Lyon, Vespérine déploie depuis une dizaine d’années une [...]

Mandibula – Self Devourment

Composé de membres de formations diverses appréciant les expérimentations ainsi que la noise, tels La Colonie de Vacances, John Makay, Les Agamemnonz, Pyjamarama ou encore Spelterini, Mandibula déboule avec un premier long-format de… death metal. Oui, c’est qu’on attendait pas vraiment leurs membres dans ce registre vu leur pedigree, mais finalement pourquoi pas ?

Cognitive – Abhorrence

Cinquième album pour Cognitive, quintet du New Jersey comptant notamment en ses rangs le batteur de Hath AJ Viana et le guitariste live de Revocation Harry Lannon. Et après trois albums chez le spécialiste du death à tendance slam ou core Unique Leader Records, le groupe s’offre un nouveau départ en débarquant sur la grosse machine qu’est Metal Blade Records pour cet Abhorrence !

Dååth – The Deceivers

Alors qu’on pensait les activités du groupe complètement terminées, Dååth s’est reformé l’an dernier afin de célébrer ses vingt ans d’existence. Toujours mené par le chanteur Sean Zatorsky (Sinsaenum, passé par Chimaira) et du guitariste Eyal Levi (ultime rescapé de la formation d’origine), le groupe d’Atlanta a connu une grosse revue d’effectifs en accueillant récemment quatre nouveaux membres: Krimh (SepticFlesh, live pour Devin Townsend entre autres) à la batterie, David Marvuglio (Lesser Glow) à la basse, Rafael Trujillo (Obsidious, ex-Obscura) à la guitare lead et enfin Jesse Zuretti (Binary Code) à la guitare et aux claviers. De nouveaux membres [...]

Inter Arma – New Heaven

Clairement, le démarrage du nouvel album des américains d’Inter Arma se fait sous le signe du malaise et de l’inconfort. Le premier titre éponyme est en effet à la fois incroyablement dissonnant, éreintant, et à l’évidence clairement calibré pour rebuter les auditeurs peu avertis, y compris ceux qui connaissent les œuvres passées du groupe d’ailleurs.
Inter Arma n’a jamais fait dans la dentelle ni dans l’easy-listening, mais tout de même, « New Heaven », le morceau, semble en effet voir le groupe franchir un nouveau palier dans le domaine. Et par la même occasion continuer à se rendre encore plus difficilement [...]