du Moment

Nouns – While of Unsound Mind

Très actif à ses débuts avec plusieurs splits et albums entre 2013 et 2014, Nouns a fait ensuite une pause durant de longues années avant de repointer le bout de son nez l’an dernier avec un court EP (Lonely Place Of Dyin) puis ce While of Unsound Mind. Et si le quartet de l’Arkansas est particulier dans son rythme de sorties, il l’est encore plus en ce qui concerne le contenu de ce nouvel opus. Veuillez bien attacher vos ceintures !

Ashenspire – Hostile Architecture

Après (dans la chronologie des chroniques, car en réalité l’album d’Ashenspire est sorti avant celui des américains)  la grosse claque du tant attendu premier album de Chat Pile qui a confirmé tout le bien qu’on pensait de ce groupe, c’est de l’autre côté de l’atlantique qu’on se prend cette fois la deuxième couche : Ashenspire est une bande de minots écossais, qui livre ici son deuxième album après un premier album sorti en 2017, Speak not of the Landanum Quandary, déjà bien salué par les critiques. Le groupe était alors comparé régulièrement à A Forest of Stars en particulier, [...]

My Diligence – The Matter, Form and Power

Allez savoir pourquoi une fois encore il m’a fallu revenir sur cet album après plusieurs semaines pour que la magie opère enfin, après une première écoute qui m’avait laissé de marbre. Certainement un mauvais timing, car cette fois encore quand la magie a opéré, il a fallu se rendre à l’évidence : les bruxellois de My Diligence signent ici une suite peut-être encore plus réussie que leur précédent album qui avait déjà bien secoué le top annuel 2019, l’excellent Sun Rose. Et depuis le déclic l’album a tourné en boucle tout l’été et ça semble bien parti pour continuer!

thoughtcrimes – Altered Pasts

Fortement attendu depuis l’excellent EP Tap Night, thoughtcrimes débarque enfin avec son premier long-format et le résultat devrait combler les fans de l’un des fameux anciens groupes de Billy Rymer (batterie): The Dillinger Escape Plan (pour rappel il est aussi passé chez End et Glassjaw). En effet, on retrouve sur Altered Pasts toute la versatilité qui caractérisait la bande à Greg Pucciato, capable de mixer violence frontale, passages alambiqués et mélodies captivantes.

Pilori – Quand Bien Même L’Enfer et le Déluge S’abattraient sur Nous

Après un remarquable premier essai (A Nos Morts) sorti il y a deux ans, les rouennais font enfin leur retour avec un nouvel album au titre annonciateur d’un bien sombre programme. Quand Bien Même L’Enfer et le Déluge S’abattraient sur Nous se place bien dans la continuité de son prédécesseur, le quartet appréciant toujours autant diluer sa colère (noire) dans un conglomérat de riffs bien massifs et de tension perpétuellement à vif.

My Sleeping Karma – Atma

Calé à ses débuts au rythme soutenu d’un album tous les deux ans, My Sleeping Karma a quelque peu baissé le pied suite à sa signature chez l’autrichien Napalm Records. En effet, suite à Moksha (2015), le groupe allemand n’a sorti qu’un live (Mela Ananda – 2017) avant de se faire attendre cinq longues années pour sortir Atma. Le quartet ayant apparemment connu des problèmes personnels durant ce laps de temps, ce nouvel album (célébrant les vingt ans du groupe) sonne donc plus sombre qu’à l’accoutumée et prend même des allures de catharsis pour ses membres.

Soilwork – Övergivenheten

On prend les mêmes et on recommence. Et tant mieux dans ce cas! Verkligheten m’avait déjà collé une sacrée mandale en 2019, rien de moins à mes yeux que la résurrection du grand Soilwork qu’on n’osait même plus espérer. Un Soilwork qui va de l’avant, regarde dans le rétroviseur avec fierté, mais sans nostalgie ou regret (on le voit ne serait-ce que dans l’artwork très coloré qui ne rappelle pas du tout les artworks thrash ou sombres des débuts, même si le titre en suédois signifie tout de même « abandon » après la « réalité » du grand frère). Et qui propose [...]

Final Light – S/T

Derrière ce nom et cet artwork énigmatiques, on trouve rien de moins qu’une détonante association : celle de Johannes Persson de Cult of Luna avec James ‘Perturbator‘ Kent. Association qui devait d’abord être une collaboration unique dans le cadre du festival Roadburn 2020, et dont l’interprétation aura finalement eu lieu sur l’édition 2022 du festival. Une collaboration qui s’imposait finalement comme une évidence tant les deux protagonistes ne cachaient pas leur admiration réciproque, et l’on se souvient que James Kent avait déjà proposé un remix du « Cygnus » de COL en 2018. Il restait encore à passer de l’évidence et de [...]

VR SEX – Rough Dimension

Trois ans après le frustrant Human Traffic Jam (EP gloubiboulga entre hits et expérimentations assez peu intéressantes), VR SEX tient sa revanche et vient balayer cette semi-déception avec son premier long-format ! Car Rough Dimension propose neuf titres (en réalité huit car « Cyber Crimes » est un court interlude) parmi les plus entêtants que le trio ne nous a jamais offerts. Noel Skum (aka Andrew Clinco de Drab Majesty qui a mélangé ironiquement les lettres d’Elon Musk) et ses acolytes Z.Oro (Aaron Montaigne de Antioch Arrow) et Mico Frost (Second Skin) ont ici bossé avec Ben Greenberg (Uniform) qui a [...]

Ultha – All That Has Never Been True

Après une petite incartade chez le mastodonte Century Media Records (The Inextricable Wandering – 2018), Ultha revient à ses premières amours chez le label allemand Vendetta Records (Ante-Inferno, Naxen…) chez qui étaient déjà sortis leurs deux premiers albums. All That Has Never Been True est sorti en avril dernier sans aucune annonce ni pub au préalable, une spontanéité qui n’est pas pour autant synonyme d’album fait à la va-vite.