post-punk/coldwave

Colision – Lost Ghosts Vol.I

Jeune formation bordelaise, Colision (avec un seul L) s’est fait connaître avec Healing Is Not Linear (2019), premier EP qui se réappropriait alors les codes du shoegaze en y injectant des sursauts post-hardcore voire grunge (le quartet s’autoproclamant « grungegaze »). Deux ans plus tard, voici Lost Ghosts Vol.I, court nouvel EP de trois titres aux tendances plus lumineuses malgré le fuzz enivrant toujours présent.
Et cet entre-deux fonctionne totalement, Colision fait donc se côtoyer atmosphère de rêverie et riffs plus pêchus. « Hell Will Wait » démarre cet EP de manière assez douce, chant posé (dont certaines intonations rappellent Paerish, dont on [...]

Radio Supernova – Takaisin

La scène indé finlandaise de ses dernières années est en train doucement mais surement de devenir un incontournable musical absolu. De l’hyperactive reine de la pop psyché et prog Litku Klemetti, en passant par les artistes folks pop Laura Moisio et Rosita Luu ainsi que la petite perle de noise pop Lauluja ihmisistä ja eläimistä de Henna Emilia & Houreet, Radio Supernova s’inscrit parfaitement dans cette dynamique nationale. En effet ils débarquent en 2019 après deux singles avec leur premier LP Tähtiin et comment dire que ce dernier fut plus qu’une révélation, il combinait toutes les facettes historiques du [...]

Purrs – Rhythms & Ethics (EP)

Attention talent bien de chez nous!
Les angoumoisins (de Angoulême donc) de Purrs livrent leur deuxième EP ce mois-ci et il s’agit clairement d’une nouvelle carte de visite extrêmement prometteuse.
Œuvrant dans un rock énergique en diable, croisant le fer avec des influences post-punk voire légèrement cold wave, le groupe nous régale dans ce style dominé par les anglais et très dans l’air du temps, rappelant par exemple Shame ou IDLES. Moins purement punk que ces derniers, Purrs marient à merveille leur sens de la mélodie avec ce côté énergique et foutraque néanmoins punk dans l’esprit, tout en montrant [...]

Fragile Figures – Silent Scars

Duo originaire de Belfort, Fragile Figures entend faire cohabiter post-punk, coldwave et post-rock, le tout enrobé d’une atmosphère cinématographique. Un projet très ambitieux matérialisé ici dans ce Silent Scars, premier EP qui voit le jour chez Araki Records et Atypeek Music, deux labels ayant habituellement des sorties très intéressantes et hors des sentiers battus.

Future Faces – Euphoria

Quasiment quatre ans après s’être Revolté de fort belle manière (quoiqu’un peu brièvement), Future Faces sombre dans l’euphorie. Toujours chez Throatruiner (qui semble délaisser les groupes énervés ces derniers temps – en ayant sorti le premier Palecoal en début d’année), le trio suisse livre avec Euphoria un premier long-format assez différent de l’EP le précédent.
Malgré son titre, la mélancolie apparaît toujours comme fil rouge chez Future Faces mais elle va être ici exprimée avec un son beaucoup plus dense et riche. Les textures et effets n’hésitent plus à s’étendre avec un surplus de force et une atmosphère nostalgico-80’s [...]

Baical – Funeral Party

La nouvelle génération du post-punk semble bien active Outre-Rhin. Après le sympathique premier jet de Rope Sect, voici celui de Baical quelques mois plus tard (sorti en novembre dernier dans l’indifférence générale), trio de Leipzig qui nous entraîne dans une mélancolie communicative mais un peu plus sucrée que leurs compatriotes. En effet, ce Funeral Party possède une vraie touche new wave popisante enrobant idéalement l’optique goth/années 80 so dark pour un mélange nostalgique plutôt irrésistible.

Palecoal – Fake Fates

En attendant le successeur de Malaise (2015), le chanteur de The Rodeo Idiot Engine s’offre une parenthèse en solo en lançant Palecoal, un nouveau projet totalement aux antipodes du mathcore de son groupe originel. Alan Billi avait déjà auparavant montré ses envies de sonorités synthétiques immersives et intimistes avec Orbel, mais Palecoal prend une dimension encore plus singulière, mélangeant paysages sonores aux textures plus ou moins éthérées à un habillage électronique hypnotique.

Then Comes Silence – Machine

Toujours dans la voiture balais de l’année 2020, évoquons désormais le cas de ce Machine du groupe suédois Then Comes Silence, un album qui sera revenu très régulièrement dans ma playlist, avant que je me décide finalement à écrire quelques lignes à ce sujet. A noter que le groupe formé en 2012 est très prolifique puisque Machine est déjà leur 5ème album!
Et il mérite d’être évoqué ce disque car sans être aucunement un album révolutionnaire ou exceptionnel, il reste un très bel ouvrage dans un registre mariant le côté sombre du rock gothique avec quelques élans post-punk (notamment [...]

Mini-chroniques de fin d’année, la première vague…

La fin de l’année approche à (trop) grands pas et force est de constater que de nombreux albums de l’année 2020 ne figurent pas (encore) sur votre webzine favori. Manque de temps ou d’inspiration (voire les deux), voici quelques oubliés/découvertes de 2020 valant le détour sous forme de mini-chroniques. Et comme on dit pour le covid, il y aura d’autres vagues bientôt, prenez soin de vous !

Soft Kill – Dead Kids R.I.P. City

Portland, la capitale de l’Oregon a toujours eu de nombreux représentants sur la scène rock ou alternative, d’Agalloch à Grails en passant par Red Fang, la ville s’est toujours trouvée à la pointe des tendances. Pourtant, derrière l’apparence hipster dégagée par la ville se cachent aussi des vies brisées et/ou désespérées qui tentent d’exister dans une ville gentrifiée. Des vies que Soft Kill a décidé de « célébrer » le temps de ce nouvel album au titre évocateur: Dead Kids R.I.P. City.