power/thrash/heavy

Cryptosis – Bionic Swarm

Cryptosis, ce sont des néérlandais qui sévissaient il y a encore peu et depuis 2013 sous le nom de Distillator, dans un thrash d’obédience plutôt traditionnelle, efficace mais un peu générique. Pourquoi changer de nom alors qu’il s’agit manifestement de l’exact même groupe ? A l’évidence il s’agit pour nos amis bataves d’entériner un changement de direction et une approche manifestement plus moderne de leur musique néanmoins toujours orientée thrash. Mais un thrash plus moderne, dont on sent d’ailleurs qu’il va puiser ses influences dans le thrash futuriste à la Vektor d’abord (avec lesquels ils ont d’ailleurs sorti un [...]

Scarred – S/T

Cela fait déjà sept ans que Scarred n’avait pas livré de véritable album (Gaia-Medea étant sorti en 2013, que le temps passe vite !), une absence qui a aussi été scénique puisque le groupe luxembourgeois n’a pas foulé les planches depuis trois longues années (et ce ne sera malheureusement vraisemblablement pas pour tout de suite vu la situation actuelle), s’étant attelé avec soin à la composition et mise en boite de ce troisième album.

Killer Be Killed – Reluctant Hero

Après un premier album sorti il y a 6 ans, finalement un peu fade au regard du line-up de dingos aligné par Killer Be Killed (Troy Sanders de Mastodon, Greg Puciato ex The Dillinger Escape Plan et Max Cavalera pour le noyau dur, complété par Dave Elitch d’abord –The Mars Volta– à la batterie, aujourd’hui remplacé par Ben Koller –Converge-), le super combo a surpris la communauté metal en sortant cette année son deuxième opus, après avoir gardé sa conception secrète durant de nombreux mois.
Et cette fois le résultat est à la hauteur des attentes du name-dropping, dans [...]

Ancient Thrones – The Veil

Anciennement nommé Abysseral Throne, Ancient Thrones vient du Canada et officie dans un blackened death metal plutôt virulent et technique. Première livraison de cette nouvelle ère pour le groupe, The Veil est un concept-album autour de l’introspection, suivant le parcours d’un individu auquel l’on peut s’identifier, pour presque une heure de son.

Nebulizar – Apprehension

Fondé en 2014 du côté d’Epernay, Nebulizar est un trio délivrant une musique aux confluents du death metal et du rock/metal progressif avec des touches modernes au milieu. Après un premier EP (Near Death Experience – 2018), le groupe débarque chez Klonosphere avec ce Apprehension, premier long-format au titre auquel il ne faut surtout pas se fier !

Expander – Neuropunk Boostergang

Trois ans après ses tonitruants débuts Endless Computer, le gang de « Neuropunks » du Texas (aka Expander) fait son retour ! Neuropunk Boostergang reprend tous les éléments qui avaient fait le succès de son premier album, soit une approche futuriste aux relents de Mad Max (leurs tenues n’étant pas piquées des vers) d’une mixture survoltée de punk et de thrash.

Drouth – Excerpts From A Dread Liturgy

Autrefois nommé Contempt, Drouth vient de Portland et se compose de membres expérimentés, certains ayant fait leurs armes chez Vermin Womb ou Petrification. Pour son second long-format, le groupe a atterri chez Translation Loss Records (Wake, Teeth ou encore Rosetta) qui renouvelle encore une fois son roster en matière de metal extrême. Car Drouth en joue, et bien !

Orbit Culture – Nija

Vous avez du remarquer qu’en bons fans de metal nous avons toujours cruellement besoin d’être en mesure de mettre des étiquettes et de catégoriser les groupes. Indépendamment de groupes œuvrant depuis plusieurs années dans des genres bâtards, à la frontière de plusieurs styles clairs les rendant difficiles à étiqueter, on trouve aussi un genre qui a toujours été du mal à décrire clairement. Rappelez-vous les anciens, Pantera ou Machine Head étaient dans les années 90 qualifiés de groupes de « power metal » ce qui évidemment causait une confusion avec les groupes de power/heavy à chanteur castré. Aujourd’hui certains utilisent le [...]

Ormskrik – S/T

En matière de metal extrême, tout le monde le sait, la Norvège a toujours eu un train d’avance sur la concurrence. Que ce soit dans le black ou le death de tradition comme dans les sons plus extravagants, de nombreux groupes ont su apporter une belle variété au genre. C’est là qu’Ormskrik débarque, armé d’un premier album – à la cover pourtant pas si engageante – renfermant une fusion personnelle de black et de thrash metal baignée d’une incroyable énergie.

Withering Surface – Meet Your Maker

Pour de nombreux groupes, la remise en activité après une longue absence semble être à la mode ces derniers mois. Vient aujourd’hui le tour de Withering Surface qui vient sûrement battre le record de la plus longue pause: seize ans ! Le groupe danois avait splitté suite à Force The Pace (2004) mais s’est remis en activité l’an dernier avec la quasi intégralité de son line-up originel, n’ayant qu’un seul nouveau bassiste (Jesper Kvist de Raunchy, remplaçant Kaspar Boye Larsen occupé chez Volbeat). Un retour aux fondamentaux du mélodeath ou une révolution sonore sur ce Meet Your Maker ?