power/thrash/heavy

Trivium – In the Court of the Dragon

S’il y a bien un groupe qui me laisse froid de chez froid depuis ses débuts, c’est clairement Trivium, le groupe de Matt Heafy, et nos chroniques sur Eklektik le lui rendaient bien jusqu’ici. Alors vous vous en doutez, je n’attendais évidemment rien du tout de ce nouvel album du groupe, le 10ème déjà du très prolifique américano-nippon et de sa troupe. Et la surprise n’en est au final que meilleure.
Pas que cet album soit l’album de l’année, loin s’en faut, mais moi qui pensais que Trivium ne pratiquait qu’un metalcore générique et ennuyeux, j’ai pu réviser mon [...]

Orbit Culture – Shaman (EP)

On ne chôme pas chez les suédois d’Orbit Culture… Un an après avoir sorti leur excellent 5ème album Nija, les voilà déjà de retour avec un consistant EP de 5 titres pour plus de 25 minutes de nouvelle musique.
On démarre assez brutalement avec « Mast of the World », qui calme le jeu sur son refrain (en growl) appuyé par un clavier façon orgue qui fonctionne très bien, et qui est rejoint par un violon vers la fin du titre, avant une conclusion tout riffs dehors. La suite est à l’avenant, le groupe n’a rien perdu de son mordant et [...]

Bloodbeat – Process Of Extinction

Groupe berlinois actif depuis 2014, Bloodbeat aura mis cinq ans pour sortir une suite à leur Murderous Art, premier album ayant posé les fondations de leur death/thrash. Process of Extinction est la première sortie sous son nouveau line-up (un nouveau bassiste et batteur étant arrivés en 2017), l’occasion de vérifier que leurs qualités « riffiques » n’ont pas été altérées suite à ce changement de personnel.

Cryptosis – Bionic Swarm

Cryptosis, ce sont des néérlandais qui sévissaient il y a encore peu et depuis 2013 sous le nom de Distillator, dans un thrash d’obédience plutôt traditionnelle, efficace mais un peu générique. Pourquoi changer de nom alors qu’il s’agit manifestement de l’exact même groupe ? A l’évidence il s’agit pour nos amis bataves d’entériner un changement de direction et une approche manifestement plus moderne de leur musique néanmoins toujours orientée thrash. Mais un thrash plus moderne, dont on sent d’ailleurs qu’il va puiser ses influences dans le thrash futuriste à la Vektor d’abord (avec lesquels ils ont d’ailleurs sorti un [...]

Scarred – S/T

Cela fait déjà sept ans que Scarred n’avait pas livré de véritable album (Gaia-Medea étant sorti en 2013, que le temps passe vite !), une absence qui a aussi été scénique puisque le groupe luxembourgeois n’a pas foulé les planches depuis trois longues années (et ce ne sera malheureusement vraisemblablement pas pour tout de suite vu la situation actuelle), s’étant attelé avec soin à la composition et mise en boite de ce troisième album.

Killer Be Killed – Reluctant Hero

Après un premier album sorti il y a 6 ans, finalement un peu fade au regard du line-up de dingos aligné par Killer Be Killed (Troy Sanders de Mastodon, Greg Puciato ex The Dillinger Escape Plan et Max Cavalera pour le noyau dur, complété par Dave Elitch d’abord –The Mars Volta– à la batterie, aujourd’hui remplacé par Ben Koller –Converge-), le super combo a surpris la communauté metal en sortant cette année son deuxième opus, après avoir gardé sa conception secrète durant de nombreux mois.
Et cette fois le résultat est à la hauteur des attentes du name-dropping, dans [...]

Ancient Thrones – The Veil

Anciennement nommé Abysseral Throne, Ancient Thrones vient du Canada et officie dans un blackened death metal plutôt virulent et technique. Première livraison de cette nouvelle ère pour le groupe, The Veil est un concept-album autour de l’introspection, suivant le parcours d’un individu auquel l’on peut s’identifier, pour presque une heure de son.

Nebulizar – Apprehension

Fondé en 2014 du côté d’Epernay, Nebulizar est un trio délivrant une musique aux confluents du death metal et du rock/metal progressif avec des touches modernes au milieu. Après un premier EP (Near Death Experience – 2018), le groupe débarque chez Klonosphere avec ce Apprehension, premier long-format au titre auquel il ne faut surtout pas se fier !

Expander – Neuropunk Boostergang

Trois ans après ses tonitruants débuts Endless Computer, le gang de « Neuropunks » du Texas (aka Expander) fait son retour ! Neuropunk Boostergang reprend tous les éléments qui avaient fait le succès de son premier album, soit une approche futuriste aux relents de Mad Max (leurs tenues n’étant pas piquées des vers) d’une mixture survoltée de punk et de thrash.

Drouth – Excerpts From A Dread Liturgy

Autrefois nommé Contempt, Drouth vient de Portland et se compose de membres expérimentés, certains ayant fait leurs armes chez Vermin Womb ou Petrification. Pour son second long-format, le groupe a atterri chez Translation Loss Records (Wake, Teeth ou encore Rosetta) qui renouvelle encore une fois son roster en matière de metal extrême. Car Drouth en joue, et bien !