post hardcore/sludge

Salò – L’Appel du Néant

Presque trois ans après l’impressionnant Sortez Vos Morts, Salò vient reprendre les choses là où elles avaient été laissées. Ce nouvel album est une nouvelle plongée dans les tréfonds de l’âme humaine où tout n’est plus que violence et malaise, tout cela mis en valeur par des samples de films ou d’audiobooks parfaitement en phase (ce dès l’ouverture « Un homme ça ne s’empêche », à l’intro et outro particulièrement dérangeantes).

[Mini-chroniques] Rattrapage mensuel (janvier 2024)

Chaque mois, c’est la même chose, il y a beaucoup, beaucoup trop d’albums qui sortent ! Alors oui, c’est la preuve que la (les) scène(s) se porte(nt) bien, mais au moins une centaine de sorties par semaine, ça demande beaucoup de temps pour tout écouter voire écrire quelque chose dessus. Et alors que janvier est passé à la vitesse de l’éclair (malgré un ressenti plus conséquent, avouons-le), énormément d’albums sont passés à la trappe. Voici donc un petit rattrapage (qu’on va tenter de faire mensuellement) sur quelques sorties/découvertes valant le coup d’oreille (si elles n’y ont pas déjà atterri [...]

Birds In Row & Coilguns – You and I in the Gap

Malgré pas mal de concerts, Birds In Row n’aura rien sorti de nouveau en 2023. Mais fort heureusement, les fans n’auront pas eu trop longtemps à attendre en 2024 car c’est en ce début 2024 que le trio lavallois revient sur album… et il n’est pas seul ! Les suisses de Coilguns, valeur sûre de la scène noise/math/hardcore, complète donc le casting de ce split contenant trois titres composés entre les deux groupes. Car ce You and I in the Gap a avant tout un concept de création collaborative, chaque membre des deux groupes ayant apporté leur pierre à [...]

Fange – Perdition

A peine remis de l’énorme claque reçue l’an dernier avec Privation, Fange n’entend pas nous laisser de répit et vient nous remettre sous pression avec ce Perdition dès ce début 2024. S’inscrivant dans la droite lignée de son prédécesseur, ce nouvel EP sept-titres vient donc remettre le couvert avec ce son 2.0, mixant cette approche unique de l’indus « harsh sludge » avec ces ouvertures mélodiques de plus en plus généreuses (par exemple « Lèche-Béton », qui connait le démarrage le plus rude et paradoxalement, le final le plus lumineux via sa guitare aux accents coldwave).

Our Future Is An Absolute Shadow – LP

Derrière ce nom pessimiste se cache l’un des groupes qui monte de la scène screamo/emoviolence canado-américaine. Composé de membres et ex-membres de Cloud Rat, Old Soul ou encore Quietus (parmi beaucoup d’autres formations issues de la scène UG), Our Future Is An Absolute Shadow a déjà signé deux splits, l’un en compagnie de Komarov, l’autre avec Eyelet, Elle, Hawak, Burial Etiquette et Joliette. Des formations de référence qui ont permis à OFIAAS de commencer à se faire une petite réputation avant la sortie de ce premier LP.

Resin Tomb – Cerebral Purgatory

Composé essentiellement de membres de Siberian Hell Sounds et de Consumed (deux groupes trop confidentiels), Resin Tomb sort enfin un premier album faisant suite à deux EPs plus que prometteurs (un éponyme en 2020 puis Unconsecrated//Ascendency en 2022). Le groupe australien aime la violence et le bordel, il livre donc avec ce Cerebral Purgatory une bonne grosse branlée bien méchante.

Yersin – The Scythe Is Remorseless

Malgré la présence du chevalier en armure sur son fidèle destrier sur la cover de The Scythe Is Remorseless, Yersin n’officie pas du tout du côté du power metal ! Le trio britannique (que je découvre avec ce second album, le premier intitulé Guilt étant sorti en 2020) apprécie l’hybridation et mixe là une base crustcore avec des éléments venus du metal au sens large du terme (black, death, thrash), tout ça condensé en même pas une demi-heure forcément bien incisive !

Lifesick – Love And Other Lies

De l’eau a coulé sous les ponts depuis Misanthropy, troisième long-format des danois Lifesick, adepte d’une mixture bien haineuse de death metal et de hardcore à tendance beatdown. Attiré dans ses filets par la pointure Metal Blade Records, voici donc un premier EP trois-titres histoire de marquer les esprits dès son arrivée. Et en trois titres, le quintet de Fredericia propose un tiers de (vraie) nouveauté et deux tiers plus « traditionnels » mais accompagnés d’invités de marque.

Apostle – Liminal

Surprise de cette fin 2023, voici le retour d’Apostle ! Le groupe d’Atlanta donne enfin une suite à son I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth (2021), modèle d’âcreté mélangeant black metal et hardcore chaotique avec quelques lichettes de sludge et une pincée émotionnelle par dessus. Conservant cette optique tant musicale que visuelle (toujours morbide et à l’esthétique très travaillée), Liminal vient ajouter une nouvelle pierre au (trop) discret édifice débuté par ce groupe trop méconnu.