The Red Chord

Pas de commentaires      688



Interview de Mike, guitariste du groupe.

Hororo : Y’a t’il un concept particulier pour le nouvel album ?

Mike : Non, il n’y a pas de concepts qui lient les chansons cette fois ci.

Les nouvelles chansons montrent une progression importante par rapport à l’album précédent. Etait ce une décision consciente de votre part de vous distancer d’un son particulier ou est ce une évolution naturelle ?

Mike : Il y a toujours une décision consciente de notre part de faire passer certaines idées à travers notre musique, mais comme pour l’album précédent, l’évolution globale est naturelle. Nous tendons juste à écrire la musique que nous aimons.

La couverture de Prey for eyes est, encore une fois, peinte par Paul Romano. Comment travaillez vous avec lui ? Est-ce que vous lui donnez une idée spécifique de ce que vous voulez ou est ce qu’il peint ce que la musique lui inspire ?

Mike : Paul a beaucoup de contrôle créatif sur la couverture. Nous prenons la décision finale mais nous laissons Paul faire ce qu’il pense nécessaire pour la couverture. Paul est un artiste incroyable et nous lui faisons confiance pour créer quelque chose de génial à chaque fois.

Vous aviez un concert de prévu à Paris il y a quelque mois mais il a été annulé. Savez vous pourquoi il a été annulé et est ce que vous pensez venir jouer en France dans un futur proche ?

Mike : Nous avons eu beaucoup de dépenses durant la dernière tournée européenne et nous n’avions pas les fonds nécessaires pour aller à Paris et revenir. Mais nous voudrions venir jouer là bas dans le futur. Nous n’avons pas de plan de défini, mais nous essayons de mettre au point quelque chose.

Beaucoup de jeunes groupes de nos jours mélangent le death metal et le grindcore de la même manière que vous sur votre premier album. Vous considérez vous comme un groupe qui a influencé fortement cette nouvelle scène ?

Mike : Nous ne nous considérons pas comme le premier groupe àavoir fait ce genre de chose. Suffocation, qui était une influence majeur sur nous, sont les véritables pionniers de ce style à mon avis.

Qu’est ce que vous pensez du deathcore ? Est-ce que ce terme convient pour définir la musique de the Red Chord ?

Mike : Nous ne nous considérons pas comme un groupe de deathcore. Je ne m’intéresse pas au genre en général. Les gens discutent beaucoup sur comment classer tel groupe issu de la 27ième génération d’un sous genre aujourd’hui , mais le genre auquel un groupe est associé n’a pas vraiment d’importance. Nous écrivons la musique que nous aimons et il se trouve que cela sonne particulièrement death metal, mais nos influences sont incroyablement variées. Nous écoutons de tout, depuis Immolation jusqu’à Miles Davis ou Christina Aguilera. Donc je pense que notre musique est uniquement définie par elle-même. Pour moi, c’est extrêmement limitatif d’appeler notre musique « deathcore ». Quand nous avons commencé, on nous a souvent définit comme cela et puis c’est passé de mode. Et maintenant tous ces groupes se classent dans le deathcore. Je trouve ça drôle parce que j’ai entendu ce terme la première fois à l’époque où le metalcore était encore appelé le « metallic hardcore ».

Est-ce que Greg a toujours raison ? (Référence a ceci : http://metalinjection.net/blog/category/ask-meim-right/)

Mike : Demandes lui, il a toujours raison.

Que pensez vous de myspace ? Est-ce que vous pensez que ce site a un effet important sur le marché de la musique ?

Mike : Myspace a définitivement eu un rôle très important sur le marché depuis deux ans puisque beaucoup de groupes ont été signés grâce a leur nombre de contacts. Je pense que c’est un outil nécessaire pour promouvoir son groupe de nos jours.

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *