Winds – Reflection of the I

Pas de commentaires      965
Style: gothic doom metal/musique classiqueAnnee de sortie: 2002Label: Avantgarde Music

Après le fantastique mini CD de Winds, j’attendais avec impatience ce premier LP pour confirmer tout le bien que je pensais de ce groupe.
Effectivement, l’on reste dans la continuité de « Of entity and mind ». Ce qui semble logique puisque les morceaux sont issus de la même époque de composition. Et ce disque confirme mon étonnement constant vis-à-vis de Hellhammer qui confirme son statut d’iconoclaste en participant à des projets divers et variés. Mais ne cherchez pas de ressemblance avec Arcturus si ce n’est toujours cet esprit avant-gardiste et progressiste. C’est d’ailleurs la seule comparaison qui me vienne à l’esprit car le style de cet album est vraiment inimitable.
Tout est ici savamment distillé et si il est vrai que les orchestrations sont omniprésentes sur le disque, nous sommes loin d’un métal symphonique. Je dirai que l’on est à la croisée du métal et de la musique classique si l’on devait vraiment définir la musique de Winds.

En effet, les cordes orchestrales viennent matérialiser un sentiment mélancolique qui donne à la musique de Winds un aspect dépressif marqué. La voix claire vient renforcer cette sensation de désespoir par de longues lignes mélodiques plaintives.
Le contraste entre les rythmiques métalliques et les violons romantiques et dépravés donnent à cette œuvre toute sa valeur.

La encore, le style me parait assez novateur pour être souligné. Il se dégage une impression de calme de cet album et la violence n’est pas musicale mais toute intérieure même si l’on a quand même droit à des parties de double pédale bien appuyées. Elle fait en effet ressortir des sentiments d’abandon et de manque. Je déconseille vivement cet album à tous les dépressifs de la terre qui trouveront ici toutes les raisons pour s’abîmer un peu plus profondément dans des sentiments neurasthéniques.

Mais, que cette musique est belle. La technicité est au rendez-vous et les amis des six cordes et de la virtuosité instrumentale seront ravis par les prouesses des musiciens. Les soli sont fulgurants dans leur intensité et leur exécution. Nulle place pour l’approximation, la production est sans faille.

Cet Album est sans conteste une révélation pour tous les amateurs de rock eklektik qui devront néanmoins consacrer plusieurs écoutes afin d’appréhender le style et la portée de Winds. Néanmoins je ne pense pas que Winds nous ait livré l’album le plus abouti de sa carrière et le meilleur est sûrement à venir.

  1. clarity
  2. realization
  3. of divine nature
  4. transition
  5. passion’s quest
  6. reason’s desire
  7. premonition
  8. remnants of beauty
  9. existence
  10. continuance
  11. predominance
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *