Lou Barlow – 03 février 2010 – Point Éphémère – Paris

Pas de commentaires      891

Avec pour formations principales Sebadoh et Dinosaur Jr, ainsi qu’un nombre incalculable de projets « solo », on peut dire que Lou Barlow est une figure marquante des années 90 en matière de rock indépendant.
Il était alors inconcevable de louper son passage parisien et je fus d’autant plus impatient en apercevant batteries et amplis sur scène en entrant dans la salle. Ce sera donc électrique bien que Mr. Barlow ouvre le bal par trois morceaux (dont « Too Pure » et « Skull » de Sebadoh) seul, pour un début d’une émotion rare.
Le concert qui suivra sera un pur condensé de rock décomplexé, le groupe riant plus de ses erreurs qu’il ne s’en afflige. Les deux albums sortis sous le nom de Lou Barlow seront fièrement représentés et le dernier album (bien que passé inaperçu lors de sa sortie) démontrera toutes ses qualités. On notera quelques pépites sorties de projets beaucoup plus lointains. Un guitariste et un batteur accompagnent Lou Barlow qui passe de la guitare à la basse selon les morceaux, basse qu’il joue aux pieds (grâce à un pédalier) quand elle n’est pas dans ses mains. L’ambiance est tout aussi décontractée que le groupe qui meuble les pauses par de très drôles et cocasses réflexions.
Lou Barlow reviendra seul pour le rappel, accompagné de sa guitare et de son verre de vin pour trois derniers morceaux qui viendront conclure ces deux heures de la plus belle des manières. Un fort bon moment.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *