4 Horsemen Of The Apocalypse ‎– Drowning In Her / We Are The Future

Pas de commentaires      1 108
Style: Jungle / Drum'n BassAnnee de sortie: 1993Label: Tone Def RecordsProducteur: 4 Horsemen of the Apocalypse

1992-1993 : après quelques années d’hédonisme effréné à grands coups de cachets d’ecstasy, le mouvement rave anglais découvre l’envers du décor. L’État anglais s’attaque aux raveurs, les Spiral Tribes s’exilent, l’éphémère rêve de communion par la MDMA s’effondre, emporté par ses excès et ses effets secondaires. La musique électronique anglaise entre dans une ère plus sombre.

Dès les premières secondes de Drowning in Her, le malaise est palpable. L’intro aux relents de film d’épouvante précède l’entrée de la rythmique apocalyptique et compulsive. Les arrêts de cette cadence sont autant de tentatives désespérées pour s’extirper du chaos, mais celles-ci meurent rapidement, étouffées par les textures sombres. La basse peine à démarrer. Le schéma se répète, les sonorités se superposent pour ajouter au sentiment d’asphyxie. Pour finalement déboucher sur la solitude. L’utopie est morte…

Sous les décombres ? Un futur industriel et froid, une avancée martiale, déshumanisée. We are the future. Répétition du slogan comme volonté d’auto-persuasion. Les sonorités rythmiques sont cassantes et métalliques. Les cordes tentent de redonner un semblant de joyeux à ce nouveau monde, quelques notes de piano s’invitent au passage. L’avancée prend forme, s’arrête puis repart à nouveau. Poursuite du schéma. Avec une fin de piste sous forme de résignation apaisée…

Deux morceaux de jungle sombre et atmosphérique, dont un chef d’œuvre absolu du style sur la face A. Deux bijoux méconnus créés par Foul Play sous le pseudo 4 Horsemen of the Apocalypse. Un 12’’ détonant qui n’a pas pris une ride.

http://www.youtube.com/watch?v=AUvM50-7mPg

Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *