Pord – Valparaiso

pord-valparaiso

La progression était visible. Des premières parties expédiées en à peine vingt minutes (il y a quelques années) au statut de groupe de tête d’affiche attendu au tournant, il n’y a qu’un pas. Le trio lozérien Pord est en effet aujourd’hui un groupe recueillant les avis dithyrambiques de la majorité de ceux qui ont assisté à un de leurs concerts, cela sans faire de chichis sur internet ou ailleurs, juste en faisant parler la poudre sur scène.

Et ce nouvel album Valparaiso ça donne quoi alors ? Et bien l’intensité si caractéristique au groupe ne faiblira pas aujourd’hui, le noise/hardcore façon Dazzling Killmen feat. Knut, Unsane et Tantrum se voit donc ici quelque peu nettoyé des aléas soniques de la scène, ce qui ne gomme en rien la puissance de feu des gaziers, rassurez-vous ! Quand en plus ces derniers nous balancent des compos aux rythmiques épileptiques obsédantes avec une complexité de structures tellement évidente; que l’omniprésente sauvagerie de l’album fait seulement naître un hochement de tête intempestif accompagné d’un sourire béat, il n’y a alors pas à tortiller: Valparaiso est un album monumental qui ne fait que confirmer tout le bien que l’on pensait de Pord en live.

Et comme ce sont des acharnés, ils passeront obligatoirement près de chez vous un jour ou l’autre ! Manquer un de leur concert pourrait avoir, vous ne le savez pas encore, l’effet d’un monde de merde sur vous…

« Abitbol. George Abitbol. Classe, man ! Top of the pop. A disparu… poil au cul ! Au large du Pord de Valparaiso »

 

 

 

1. Brenda’s Sheet
2. Cookies & Well Wishes
3. Last Night I Dreamed I Gave Audrey Hepburn a Foot Massage
4. My Heroin
5. 1 Litre 1 Jour
6. There Aren’t Any Colors
7. Jouvence de l’Abbée Moreau
8. Blackout Cabanel
9. Sunday’s girl

Facebook

Album sur bandcamp

 

4 commentaires

  1. tuerie

  2. Une petite bombe d’album ! Pour un premier full-lenght, ce « valparaiso » tape fort dans la fourmilière noise-hardcore mais voit plus loin que ce cadre. Dazzling est certes pas loin mais sert « simplement » de référence, le groupe posant ses propres fondations et faisant sa tambouille avec ses propres armes. Gros potentiel chez les Pord, Valparaiso le prouve écoute après écoute. Belle claque.

  3. Simple petit bémol : la prod qui à mes yeux ne met pas assez en valeur les compos. Mais ça c’est une question d’école. La qualité de l’ensemble est assez phénoménale. Et… surtout… allez les voir sur scène.

    Mandale garantie

  4. Bah justement pour aller les voir sur scène, c’est en ce moment que ça se passe ! La tournée des week-ends de la rentrée continue :
    23 sept. @ Epinal, Bar le Rivoli w/ Upfall?! + After
    24 sept. @ Paris, Le Rigoletto w/ Poino et Xnoybis
    14 oct. @ Lyon, Le Tostaky , Festival Riddim Collision
    15 oct. @ Besançon , La cour des miracles

    Et après y aura carrément une tournée européenne du 20 au 30 octobre avec ESCARRES :
    - jeudi 20/10 : Nancy @ le Totem
    - Vendredi 21/10 : Lausanne @ le Desert
    - Samedi 22/10 : TBC Turin
    - Dimanche 23/10 : TBC Viareggio
    - Lundi 24/10 : …
    - Mardi 25/10 : Ljubljana
    - Mercredi 26/10 : Zagreb
    - Jeudi 27/10 : Szeged
    - Vendredi 28/10 : BOOK US Autriche
    - Samedi 29/10 : BOOK US Allemagne
    - Dimanche 30/10 : TBC Karlsruhe

    Et un peu de rab en novembre aussi :
    19 nov. @ Montpellier, 5 ans de l’Up & Down
    25 nov. TBC @ Nancy, le caveau du grand sauvoy W/POUTRE
    26 nov. @ Reims, Centre Culturel de Reims w/ Poutre, Isaac, ( Pneu, prog à suivre )

    Quant à l’album, il est toujours dispo dans les restaurants « Mexican Food » et auprès des labels !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • horrendous - ecdysiskrakoukass | 22 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Ah ouais glam c'est plutôt bien vu!! ;)
  • horrendous - ecdysisshaq | 22 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Excellent album. Les faiblesses techniques (je trouve le batteur limite) sont compensées par la créativité et l'énergie, et cette volonté permanente de rester dans l'hommage tout en forgeant une musique personnelle. Quant à When the walls fell, je le trouve carrément Glam ^^
  • marmozets-theweirdandwonderfulkrakoukass | 20 décembre 2014
    Marmozets – The Weird And Wonderful Marmozets
    Vraiment bon cet album, avec des moments bien rageurs et d'autres plus "pop". Avec leur moyenne d'âge de 18-19 ans, ils ont de l'avenir.
  • LP_cover.inddshaq | 18 décembre 2014
    Vanhelgd – Relics of Sulphur Salvation
    Bien d'accord avec le début de cette chro, 2014 a été une bonne année pour le Death-Metal (même si je ne reste pas convaincu par la prestation de Mr Holmes), et voilà une offrande qui va clore mon Necronomicon 2014 avec majesté. Moins la claque que pour Horrendous ou Morbus Chron, mais je ne doute pas qu'avec le temps il ...
  • Guilty-Pleasures_Photo-credit-Hannah-Woodcockjoss | 04 décembre 2014
    Guilty Pleasures 2014
    Quoi ? rien sur Metronomy et The Do ???!!!
  • bbng-iiibeunz | 01 décembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    excellent ! merci pour le partage ! :)
  • bbng-iiiAER | 30 novembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Pour les amateurs, une "cover" magistrale de BBNG de Future Islands "Waiting on you" https://www.youtube.com/watch?v=FWyJEhMHFdM#t=79
  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...