Zaum – Eidolon

Pas de commentaires      1 284
Style: mantra doomAnnee de sortie: 2017Label: I Hate

Duo formé en 2013 du côté du Nouveau Brunswick (Canada), Zaum est un groupe qui ose un mélange de doom et d’influences ethnico-spirituelles unique en son genre, genre qu’ils nomment eux mêmes « mantra doom ». Après Oracles (2014) puis un split avec Shooting Guns (2015), Kyle Alexander et Lewis font leur retour avec Eidolon, second long-format constitué de seulement deux pistes de même durée: 21 minutes pile poil chacune.

Préparez votre tapis de yoga car Eidolon devrait bien vous aider à effectuer vos mouvements. Influence Of The Magi démarre en effet du côté du new-age grâce à des vocalises incantatoires typées mongoles (?) accompagnées d’une onde hypnotique (avec flûte chamanique), de quoi nous mettre en condition pour une purification de l’âme en bonne et due forme. Après quasiment cinq minutes d’immersion atmosphérique, les guitares et le chant plaintifs (tout pleins de réverb) prennent le relais. L’envoûtement devient alors total, sur fond de riffs doom plutôt simplissimes et répétitifs, les lentes harmonies vocales font le boulot avant de nouveau s’éclipser. Démarre alors de nouveau une séquence atmosphérique relaxante (ou inquiétante) avec écho de voix de sirènes qui se voient soudain rejointes par celle énervée d’Alexander, court moment nerveux avant de conclure avec une descente plus tranquille.

The Enlightenment prend la suite. Les bruitages d’oiseaux accompagnés d’un écho (nous amenant davantage vers quelque chose d’oriental cette fois) ouvrent ce second titre, toujours avec cette part de mystère. Puis on alterne à nouveau les phases atmosphériques presque minimalistes (avec parfois seulement quelques notes de guitare cristallines accompagnant la flûte) et les passages doom trad avec voix tantôt harmoniques, tantôt brouillées dans la disto. Encore une fois, on nage entre deux eaux diamétralement opposées, celles très relaxantes des moments ambient contrastées par la pesanteur des séquences doom.

Du haut de leurs 21 minutes, ces deux titres demandent un vrai temps d’adaptation car les décors et les sensations se dévoilent trèèèès lentement. Il s’agit du genre d’album s’appréciant dans des conditions particulières, en position allongée entouré de quelques bâtonnets d’encens (et quelques psychotropes prescrits par le chaman du coin), idéalement. Un trip ésotérique et immersif qui dévoile son univers et ses sensations au fil des écoutes. De quoi faire voguer votre esprit vers des civilisations inconnues… Allez, ouvrez vos chakras !

  1. Influence Of The Magi
  2. The Enlightenment

Bandcamp

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *