Latest Content

Yonder – Temple Of Eyes

Dans le blackened crust, il n’est désormais pas facile de sonner original tant le genre s’est démocratisé ces dernières années. Pourtant Yonder, jeune groupe de Stuttgart ayant sorti sa première démo il y a trois ans, va y parvenir avec ce Temple Of Eyes. En effet, plutôt que de sonner comme un xième ersatz de Martyrdöd, le quartet allemand va développer des paysages sonores plus atmosphériques, s’accordant idéalement avec le déversement de rage typique du style.

Vale – Burden Of Sight

Deux ans après avoir sorti sa démo, Vale passe aux choses sérieuses en sortant Burden Of Sight, premier album qui vient s’ajouter au catalogue de l’excellent label The Flenser (Have A Nice Life, Street Sects etc.). Le groupe californien comprenant des membres d’Abstracter, Atrament ou encore Ulthar, délivre un blackened crust basé sur des riffs en trémolo picking, des rythmiques principalement dans le rouge et une vocaliste aux cris stridents. Le tableau idéal pour passer un bon moment !

JØTNARR – S/T

Si l’on s’en était tenu à la simple lecture de son nom, tout porterait à croire que JØTNARR est un nouveau groupe venu de Norvège voire du Danemark, mais raté, ce trio barbu débuté en 2013 vient d’un peu plus au sud, de Grande-Bretagne plus précisément (Colchester). Mais forcément avec un tel patronyme, l’influence nordique transparaît dans leur musique. Le black metal occupe une place prépondérante mais se voit complété par des éléments venus du crust, du screamo comme du sludge, tout ça pour un résultat final bien loin de la mode « post-black » actuelle.

Wildspeaker – Spreading Adder

Quand les punks trouvent leurs inspirations dans le metal extrême… Le blackened crust, ou fusion de black metal et de crust comme son nom l’indique, connait un engouement d’un peu partout, ce qui peut faire redouter un futur « trop-plein » de groupes du genre. Enfin en attendant (ou pas) ce moment, délectons-nous de ce Spreading Adder, second album des texans Wildspeaker, galette exemplaire en terme d’efficacité…

Dark Habits – Cave Paintings

Dark Habits est un jeune groupe de Glasgow sortant avec ce Cave Paintings son tout premier EP, soit un concentré d’influences issues d’un peu toutes les scènes tendances en matière d’extrême. Avec son artwork so(m)bre et plutôt réussi, le trio écossais signe six titres qui « font penser à » mais très encourageants pour la suite.

Prisoner – Beyond The Infinite

Prisoner vient de Richmond, Virginie, et déverse depuis 2012 sa fureur crust/d-beat. Après deux EPs sortis en 2013 et 2014, le groupe a patienté un peu plus pour nous livrer ce Beyond The Infinite, premier album qui voit apparaître de nouvelles influences, venant du sludge comme de l’indus.

Macerie – To K***

Après presque trois ans de silence suite à leur redoutable premier EP éponyme sorti chez Sentient Ruin Laboratories, les italiens de Macerie reprennent du service en autoprod en sortant un nouvel EP de seulement deux titres. Déjà qu’avec quatre, on était un peu resté sur notre faim, autant dire que deux titres seulement, c’est un peu court jeune homme !

Atrament – Eternal Downfall

Après la courte mise en bouche d’il y a à peine six mois (Demo MMXV), Atrament revient avec un plat de résistance beaucoup plus consistant, un premier album intitulé Eternal Downfall. Outre les deux titres de la démo que l’on retrouve ici sans surprise, le groupe d’Oakland (monté par des membres d’Abstracter, Black September, Vastum et Necrot) les a accompagnés de neuf nouvelles compos tout aussi bourrues et haineuses.

Totem Skin – Weltschmerz

 
Second véritable album pour Totem Skin après le très bon Still Water Runs Deep (je vous avais pour ma part déjà parlé d’eux au travers de leur excellent EP These Ghosts Are Haunting Our Halls) et surprise en découvrant cet artwork, faisant penser à un John Baizley (Baroness) au rabais (signé en réalité par Chris Panatier, qui est français). Une cover pas vraiment à mon goût qui ne fait que renforcer la claque provoquée par la première écoute de ce Weltschmerz (et le plaisir durant les suivantes).

Atrament – Demo MMXV

Sentient Ruin ne chôme décidément pas et continue à dénicher des petits groupes gravitant autour de leur sphère de prédilection, à savoir le crust/sludge et assimilés. Cette fois-ci c’est au niveau local que le label a sorti un petit groupe qui n’en veut. Atrament est en effet un groupe originaire d’Oakland, Californie, qui sort un deux-titres sobrement nommé Demo MMXV.