#InsideOut Music

Rpwl – The Rpwl Experience

Première chronique de RPWL sur Eklektik, ce qui fait qu’une petite présentation s’impose. Ce groupe allemand de rock progressif en est aujourd’hui à son cinquième album (sans compter un live) et le 3e à sortir sur le désormais très fameux (et incontournable lorsque l’on cause rock progressif) label Inside Out. Derrière cet intrigant acronyme ne se cache pas une obscure signification destinée à faire causer les fans, mais simplement les premières lettres du nom des membres fondateurs (seul le « R“ Phil Paul Rissettio, ancien batteur, manque aujourd’hui à l’appel). Comme quoi il ne faut pas forcément aller chercher bien [...]

Ayreon – 01011001

Joss : Je sais pas pour vous mais moi je tiens déjà mon album de l’année. Oui autant briser le suspens tout de suite. J’en suis d’ailleurs le premier étonné dans la mesure où il s’agit d’un groupe que je découvre et donc que je n’attendais pas. Pourtant le projet Ayreon, et donc son géniteur Arjen Lucassen, est loin d’être un nouveau venu sur la scène et même si j’avais déjà lu ses interviews et vu ses albums en magasin, jamais il ne m’était venu l’envie d’aller plus loin. Bien mal m’en avait pris.C’est donc tout à fait [...]

Riverside – Rapid Eye Movement

« l’attente des fans, bon sang que c’est fou ! Je ne suis vraiment pas fait pour supporter la pression ! » lancait Mariusz Duda (leader de Riverside) à nos confrères de Progressia lors d’une récente interwiew. Effectivement, si pour ses 2 premiers albums, le groupe polonais n’avait pas grand-chose à perdre et tout à gagner, celui-ci doit maintenant faire face à l’attente de tous ceux qui avaient portés aux nues Out of Myself et Second Life Syndrome, deux albums de métal-prog de grande classe, assez sombres et finalement assez éloignés de l’image que l’on peut se faire de [...]

Devin Townsend – Ziltoid the Omniscient

Bon ça y est, vous commencez à cerner le gus maintenant ou il vous faut encore d’autres preuves ? Après Synchestra, on a encore eu droit au couplet sur la cessation d’activité de l’entreprise Townsend and co, sur la nécessité de faire une grosse pause laissant augurer d’une longue période sans pouvoir se mettre entre les oreilles la musique de ce canadien hors du commun. Les bleus ou les pessimistes se sont donc replongés dans la prolifique discographie de ce dernier avec crainte et amertume. Et voilà que quelques mois plus tard débarque, ô surprise, ce Ziltoid the omniscient.

Pain Of Salvation – Scarsick

C’est avec plaisir et appréhension que j’ai reçu cette nouvelle galette de Pain Of Salvation. Plaisir car les Suédois ne m’ont jamais déçu, au pire dérouté lors de leurs dernières expérimentations, et appréhension car après tout les délires musicaux de Be étaient quand même pour moi en deçà du niveau du groupe duquel j’étais tombé amoureux fou au moment de la sortie de The Perfect Element Part I. Quelques écoutes plus tard, le plaisir était toujours là, mais les appréhensions avaient totalement disparu.
Scarsick marque le retour de Pain Of Salvation vers ce qu’il sait faire de mieux : [...]

Spock’s Beard – Spock’s Beard

La carrière de Spock’s Beard, assez étonnamment, a été relancée en 2002, suite au départ de son leader et principal compositeur Neal Morse. Depuis, le groupe devenu quatuor a continué des albums de très bonne qualité, et est passé d’un groupe dominé par une seule personnalité à un collectif ou toutes les sensibilités pouvaient s’exprimer. Loin de tuer le groupe, cette renaissance a été salutaire pour Spock’s Beard qui sort aujourd’hui sont neuvième album en 11 ans de carrière. Sans doute confiant en ses capacités, le groupe a choisi de ne pas donner de titre à ce disque, qui [...]

Derek Sherinian – Blood of the Snake

Depuis qu’il a quitté Dream Theater (ou plutôt depuis qu’on lui a gentiment montré la porte de sortie), Derek Sherinian a décidé de s’amuser. Point de prise de tête ici, l’homme se fait plaisir est invite ses potes ou de grosses pointures histoire de taper le bœuf tel que Zakk Wylde, Yngwie Malmsteen, John Petrucci, Tony Franklin, Simon Phillips, Brad Gillis, Brian Tichy, Billy Idol et Slash. Excusez du peu. Et le bon Derek de nous mitonner à nouveau un album presque entièrement instrumental, exception faite de « Man with no Name » avec Zakk Wylde et «In the [...]

Evergrey – Monday Morning Apocalypse

Après un album plus progressif qu’à l’ordinaire (The Inner Circle) et un live de bon aloi (A Night To Remember), les membres d’Evergrey constatèrent que leur répertoire n’était pas fait pour la scène. Malgré le fait que nos trublions aient la réputation de savoir tenir une scène de manière très pro, il leur manquait une ribambelle de hits propres à faire headbanguer le chaland venu les voir. C’est pour ça que nos Suédois se sont attelés à la tâche avec cet apocalypse du lundi matin pour nous proposer des morceaux plus directs qu’à l’accoutumée, plus faciles et mémorisables, plus [...]

Vanden Plas – Christ 0

Vanden Plas… la simple évocation de ce nom me ramène quelques 9 années en arrière, à la date fatidique où au détour d’une écoute succincte chez un disquaire, je tombais à genoux (C’est une image) devant le magnifique The God Thing, deuxième album des Allemands. Et depuis cet instant, Andy Kutz et ses comparses ont gardé à mes yeux une aura jamais entachée de groupe de grande classe. Pourquoi me direz-vous ? C’est tout simple, Vanden Plas est la toute première formation qui à l’époque m’a ouvert les oreilles vers des sonorités Heavy dont je ne soupçonnais pas l’existence… [...]

Riverside – Second Life Syndrome

Le rock progressif, c’est bien connu, c’est plutôt une histoire et une affaire anglaise. Les champions hors catégorie s’appellent Pink Floyd, Yes, King Crimson ou encore Porcupine Tree, bien que dans une veine plus moderne que leurs ancêtres.
Alors lorsque ce sont des polonais qui s’y frottent, on peut se demander si le résultat sera à la hauteur. Puisque le prog semble être un savoir-faire anglais, il est peu probable qu’un groupe provenant de l’est fasse aussi bien en imposant sa marque de fabrique.
Et bien on peut dire que ça tombe bien car Riverside ne veut pas sonner [...]