Amen Ra – Mass III

10 Commentaires      1 608
Style: sludge/hardcore lourd et malsainAnnee de sortie: 2006Label: Hypertension Records

Troisième maxi, troisième bombe !!! Les AmenRa ont décidé de nous transmettre leurs désillusions et leur mal de vivre en créant un hardcore sombre, organique s’étalant sur de longues minutes. Les influences sont nombreuses c’est pourquoi je ne vais pas m’étaler dessus. Vous vous ferez votre propre opinion. Par contre, il ne faut pas faire l’erreur de les cataloguer d’entrée de jeu dans la scène dite « post hardcore ». Ce groupe belge va bien au-delà !!! Ils ont la réputation de prendre des risques, d’ailleurs certaines de leurs prestations scéniques en disent long sur leurs conceptions de la musique. AmenRa est un groupe dangereux qui n’hésite pas à jouer en pleine nature lorsque l’occasion s’y prête !

Savez-vous ce qu’on ressent lorsqu’un groupe décide de ralentir le tempo pour créer des ambiances douloureuses, introspectives et dignes de la fin des temps ? Je vais essayer de vous aider…

Imaginez vous dans une pièce insalubre, rongée et salie par l’humidité. Un lieu pestilentiel, inhabitable. Un endroit où toutes les immondices s’étalent devant vos yeux !!! Après vous être baigné dans cette atmosphère immorale vous entendez des bruits, des sons indécents. Vous vous demandez ce qu’il se passe car là, devant vous, se matérialisent lentement toutes vos peurs. Insidieusement, ce son pénètre votre esprit. « Il » prend doucement le contrôle de vos sens. Vous essayez de rejeter cette entité comme votre corps le ferait contre une infection. Mais pareil à la lèpre, cette contagion sonore gagne tous vos membres. Vous n’êtes plus qu’une plaie ouverte, béante et suintante. Après avoir subi toutes ces atrocités, un cri bourdonnant et séculaire retentit. Cette voix flétrie par les âges vous apprend qu’il est maintenant temps pour vous d’être jugé… Vous protestez fermement puis vous rendant compte du lieu et de la force de cette « présence » vous vous résignez à affronter votre funeste destin !!! Cette voix antédiluvienne ricane et vous annonce le verdict : Vous êtes condamné à être l’auditeur de votre propre décadence …

8,5/10

P.S : Les AmenRa vont tourner en France cette semaine ainsi qu’au mois de juin (allez faire un tour sur leur site, les dates sont inscrites !!!). Soutenez les!

  1. the pain it is shapeless
  2. némelèndélle
  3. am kreuz
  4. le fils des faux
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

10 Commentaires

  1. Bernard says:

    En concert le samedi 25 mars au Zanzibar de Strasbourg!
    Voir l’annonce complête dans le forum…

  2. xkaosx says:

    ya pas plutot 6 titres sur cet album? les deux sortis sur un OneSide 12 », a savoir  » offrande  » et  » ritual  » en plus des 4 premiers.
    Le 4 titres c’est la pré version de MassIII, avec un autre artwork…

  3. Damien luce says:

    Oui tu as raison !!! Mais bon je trouvais le nouvel artwork tellement plus joli !!!

  4. xkaosx says:

    J’avou, il est vraiment sublime ce skeud!
    Mais le massIII en sérigraphie sur papier calque était aussi superbe je trouve.
    Enfin on est d’accord sur la valeur de ces 4 titres :)

  5. Damien luce says:

    Oui c’est juste il n’est pas mal non plus!!!

  6. damien luce says:

    Je viens de les voir en live, pffff la claque!!! Son lourd et menacant, Enorme !!!

  7. inthese says:

    Hey, vraiment bon comme disque.Lleur prestation en 2004 en première partie de Pelican m’avait laissé froid. Sur support, j’arrocche beaucoup plus (et apparemment en live ça s’est amélioré) même si je le trouve malheureusement très court. L’artwork est splendide éaglement. Une bonne surprise.

  8. fewz says:

    c’est juste méchamment excellent!!! BEUW!!!
    \m/

  9. damien luce says:

    Ils reviennent le 24 aout sur Paris avec Switchblade (éééénorme groupe) et Time to burn !!! Cette affiche n’est surtout pas à louper !!! On va se faire retourner !!!

  10. kollapse says:

    Excellent disque : C’est lourd, gras, sale, torturé, la musique d’Amen Ra prend autant aux trippes qu’elle etouffe. Du grand art dans le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *