Title Fight – Hyperview

Pas de commentaires      1 148
Style: po(p)st-punkAnnee de sortie: 2015Label: Anti-Records

S’il y a des reproches que l’on fait parfois à des groupes, c’est le fait d’avoir trouvé leur recette, un créneau dans lequel ils se sentent à l’aise au point de nous resservir le même genre d’album à chaque sortie. Zéro prise de risque, on sait à quoi s’attendre et un tel parti pris est plus que compréhensible. Il y a pourtant des groupes qui n’ont pas envie d’éternellement rester cantonné à un style et qui évoluent d’albums en albums, Title Fight est de ceux-là.

Presque trois ans après Floral Green, le groupe de Kingston (Pennsylvanie) en a semble-t-il sa claque des mélodies sucrées issues de la pop-punk, en résulte Hyperview, œuvrant plus généreusement dans des territoires fortement assombris.

Majoritairement axés sur un delay nostalgique, les riffs proposés sur ce nouvel album semblent montrer tout l’amour que porte Title Fight au post-punk/shoegaze, la musique du groupe se voit alors prise dans un écrin tristounet, il en est d’ailleurs de même au niveau vocal: la paire Russin/Rhoden donnant l’impression d’être accablée par une dépression (Murder Your Memory, Dizzy).

Même si cet état d’esprit reste majoritaire sur ce Hyperview, Title Fight montre, à de plus rares occasions qu’à l’accoutumée certes, qu’il peut faire preuve de dynamisme grâce à des compos plus énergiques (New Vision, MRAHC ou encore Rose Of Sharon, quasi unique morceau où on entend un peu de rage vocale), étroit lien encore en phase avec ce que produisait le groupe à ses débuts.

Bref, une sacrée surprise que ce Hyperview ! Title Fight fait son revival 80’s à la manière de groupes tels que Cheatahs ou Whirr sans que leurs choix musicaux ne choquent plus que ça (peut-être est-ce dû à leur passif pop/punk/emo à l’ancienne, la mélancolie ayant franchement fait son apparition sur Floral Green). Un très bon album pour l’hiver…

  1. Murder Your Memory
  2. Chlorine
  3. Hypernight
  4. MRAHC
  5. Your Pain Is Mine
  6. Rose Of Sharon
  7. Trace Me Onto You
  8. Liar’s Love
  9. Dizzy
  10. New Vision

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *