Latest Content

Gvllow – Spiritwalker

Apparu au milieu de la mouvance trap-metal actuelle, Gvllow s’est mis tout de suite à part en intégrant au milieu de titres hip hop dans l’esprit d’un Ghostemane ou d’un Bones, des morceaux carrément post-punk. Les influences des années 80 parsèment donc son premier album éponyme (sorti l’an dernier) mais prennent encore plus de place sur ce Spiritwalker, nouvel EP qui envoie totalement bouler toute influence rap au profit d’un son entre goth, post-punk et electro.

Fotocrime – Heart Of Crime

Autrefois leader des énervés Coliseum, le multi-casquettes Ryan Patterson (chanteur, songwriter, multi-instrumentiste et producteur, sans compter sa riche œuvre graphique) s’est calmé niveau décibels pour aller du côté de ce qu’il nomme « le romantisme électrique du Sud ». Une appellation que le natif de Louisville (Kentucky) enrichit des multiples influences qu’il accole à Fotocrime: « Dans mon esprit, Fotocrime est un point de rencontre entre l’Europe de la Guerre Froide et l’Americana du milieu du siècle. DAF rencontre Roy Orbison, Portishead rencontre Ricky Nelson. Raymond Chandler et Paul Bowles vont voir un double film de Douglas Sirk et Carol Reed ». Une [...]

Whispering Sons – Several Others

Le premier album des belges de Whispering Sons avait été une incroyable baffe, l’un des tous meilleurs albums de la fin d’année 2018. Surpasser un tel chef d’œuvre relevait de la gageure, et pourtant l’exploit est là et bien là, tant ce nouvel album fait au moins jeu égal avec son illustre aîné s’il ne le surpasse pas carrément. Il fallait le faire…
Autant le dire de suite, ceux qui avaient du mal sur le premier album avec la voix grave et masculine de Fenne Kuppens auront probablement encore plus de mal cette fois-ci car sa voix est encore [...]

Taqbir – Victory Belongs To Those Who Fight For A Right Cause

Le label La Vida Es Un Mus (label anglais comme son nom ne l’indique pas du tout) est spécialisé dans les découvertes musicales, essentiellement punk, internationales au sens très large du terme, n’hésitant pas à aller dénicher des groupes à Singapour, en Macédoine comme au Maroc pour Taqbir.

Throat – Smile Less

« Sourire moins ». En voilà un titre prédestiné à l’époque actuelle entre le temps pourri pour un mois de juillet et la situation sanitaire qui s’étire en longueur… Les finlandais de Throat ont déjà treize ans d’expérience derrière eux (avec de nombreuses sorties) et un sacré savoir-faire pour saper le moral de l’auditeur !

Radio Supernova – Takaisin

La scène indé finlandaise de ses dernières années est en train doucement mais surement de devenir un incontournable musical absolu. De l’hyperactive reine de la pop psyché et prog Litku Klemetti, en passant par les artistes folks pop Laura Moisio et Rosita Luu ainsi que la petite perle de noise pop Lauluja ihmisistä ja eläimistä de Henna Emilia & Houreet, Radio Supernova s’inscrit parfaitement dans cette dynamique nationale. En effet ils débarquent en 2019 après deux singles avec leur premier LP Tähtiin et comment dire que ce dernier fut plus qu’une révélation, il combinait toutes les facettes historiques du [...]

Fragile Figures – Silent Scars

Duo originaire de Belfort, Fragile Figures entend faire cohabiter post-punk, coldwave et post-rock, le tout enrobé d’une atmosphère cinématographique. Un projet très ambitieux matérialisé ici dans ce Silent Scars, premier EP qui voit le jour chez Araki Records et Atypeek Music, deux labels ayant habituellement des sorties très intéressantes et hors des sentiers battus.

Future Faces – Euphoria

Quasiment quatre ans après s’être Revolté de fort belle manière (quoiqu’un peu brièvement), Future Faces sombre dans l’euphorie. Toujours chez Throatruiner (qui semble délaisser les groupes énervés ces derniers temps – en ayant sorti le premier Palecoal en début d’année), le trio suisse livre avec Euphoria un premier long-format assez différent de l’EP le précédent.
Malgré son titre, la mélancolie apparaît toujours comme fil rouge chez Future Faces mais elle va être ici exprimée avec un son beaucoup plus dense et riche. Les textures et effets n’hésitent plus à s’étendre avec un surplus de force et une atmosphère nostalgico-80’s [...]

Baical – Funeral Party

La nouvelle génération du post-punk semble bien active Outre-Rhin. Après le sympathique premier jet de Rope Sect, voici celui de Baical quelques mois plus tard (sorti en novembre dernier dans l’indifférence générale), trio de Leipzig qui nous entraîne dans une mélancolie communicative mais un peu plus sucrée que leurs compatriotes. En effet, ce Funeral Party possède une vraie touche new wave popisante enrobant idéalement l’optique goth/années 80 so dark pour un mélange nostalgique plutôt irrésistible.