Dephosphorus – Impossible Orbits

Pas de commentaires      992
Style: AstrogrindAnnee de sortie: 2017Label: Selfmadegod Records

Il y a presque quatre ans, Krakou nous exhortait dans sa chronique à jeter les deux oreilles sur l’album Ravenous Solemnity du groupe grec Dephosphorous. Il vantait alors la singularité du groupe et de ses compositions, étrange mixture de Grind, de Punk et d’influences Black, du chant halluciné de Panos et de ce sentiment de menace omniprésent et oppressant qui faisait de la galette un objet étrange, unique et indispensable.

Dephosphorous revient cette année avec un nouvel album, et c’est avec une indéfectible ardeur que je prends le relais afin de vanter les grandes qualités du groupe hellène.

Même si Impossible Orbits s’inscrit parfaitement dans leur discographie, le groupe a de nouveau ramassé son contenu : 9 titres et 25 minutes. Impossible Orbits est un concentré de fulgurances. Chaque titre est conçu pour délivrer toute son énergie en un temps extrêmement court ; chaque titre est un jeune soleil destiné à forger en son cœur les éléments les plus purs, avant d’être détruit dans une colossale explosion. Bien entendu, il ne s’agit pas de brûler trop vite. Loin d’être expéditif, Desphosphorous vise l’efficacité. Le groupe connaît son affaire lorsqu’il s’agit de se jeter dans la mêlée, de tenir la distance, de contenir sa furie quelques instants et même offrir quelques moments de répit (la redoutable introduction de « Rational Reappraisal »), avant d’accélérer jusqu’au blast le plus extrême. Le titre « Asteroskoni » multiplie les tempos (et les riffs qui défoncent) et reste pourtant cohérent jusque dans son “refrain” où les guitares nous offrent une mélodie sublime. « Imagination is future History » enchaîne les déflagrations et les ondes de choc, le titre éponyme est éjecté en à peine 2 minutes. Les vocaux de Panos sont plus terrifiants que jamais, toujours avec ce flow étrange et dément, qui sied à merveille au climat particulier qui colle aux compos depuis leurs débuts.

Si Ravenous Somnity était l’album des expérimentations, Impossible Orbits est celui de la synthèse où chaque seconde est mise à profit pour délivrer un phénomène puissant et de la magnitude la plus absolue : une supernova formidable, faite pour essaimer l’univers musical.

Inutile d’en dire davantage, de faire durer une missive parlant d’un missile.

La discographie de Dephosphorous est désormais disponible dans son intégralité sur Bandcamp.

Il n’y a plus d’excuse, plus de raison ne pas découvrir ce groupe unique.

Tracklist :
1. Above The Threshold (03:18)
2. Micro-Aeons Of Torment (03:07)
3. Rational Reappraisal (02:58)
4. Αστερόσκονη (Asteroskoni) (02:39)
5. Impossible Orbits (01:29)
6. Imagination Is Future History (02:55)
7. The Light Of Ancient Mistakes (02:59)
8. Suspended In A Void Universe (01:46)
9. Blessed In A Hail (02:53)

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *