Latest Content

Darkspace – I

La matière noire de l’univers,particule indéfinie,entité encore abstraite,au poids relatif, fondamentalement présente par son absence dans notre critique à priori de sa constitution est un peu à l’image de l’électron, un concept difficilement représentable.
C’est dans l’abstraction la plus totale que Darkspace se fond dans l’inconnu,aux origines du temps et des lumières, dans le vaste Noir de l’infini pour accoucher de I.
Le voyage galactique est asphyxiant et dérangeant,le raw granitique pétrifie les sens de son aura persifflante et âcre jouant sur la saturation des aigus avec générosité,la ballade de santé aurait dénaturé l’idée de la sauvagerie et de [...]

Nargaroth – Semper Fidelis

Le voilà enfin, celui que j’attendais tellement, celui qui n’avait pas eu de réel concurrent depuis le début de l’année 2007. Enfin j’ai pu y jeter une oreille et je ne suis diablement pas déçu, les 3 ans d’attentes depuis le très prometteur dans le genre Prosatanica Shooting Angels n’auront pas été vain. Quel bonheur mes amis…
Non parce que forcément, pour pouvoir juger un disque de black comme il faut, il faut des points de repères, des moments t sur lesquels se baser pour que toute bonne critique soit efficace. Nargaroth dans son immense gentillesse nous propose ce [...]

Nocternity – Onyx

La mouvance hellénique n’a pas à proprement parler de rapport direct avec l’inspiration maligne de la musique métallique Nord Européenne, de son Black à l’élégante pauvreté, âpre et tortueuse, battue par les rafales des vents du Nord tombés depuis la verte Toundra comme un signe de la dureté de ces régions enfiévrées par le froid et l’isolement.
Pourtant sur ce deuxième album, les grecs de Nocternity insufflent dans la tourmente un vent d’un bleu à geler Athanor de leurs compositions grisonnantes à la fibre aiguisée jusqu’aux pointes de ces guitares aussi perçantes et stridentes que les cris des Harpies, [...]

Borknagar – Origin

Certaines choses sont inexplicables. Tenez par exemple pourquoi les oiseaux volent-ils en V ? Ca vous épate pas ça vous de voir une horde d’une centaine d’individus voler en formation et prendre des virages parfois serrés au même moment ? Moi ça me sidère personnellement. Introduction quelque peu étrange pour arriver finalement au sujet qui nous occupe ici, le septième album de Borknagar. En effet j’ai pris mon temps pour faire la chronique de la bête, stupéfait de voir l’enthousiasme quasi généralisé qui a suivi la sortie de cet opus acoustique de la bande norvégienne. Persuadé d’avoir loupé quelque [...]

Cavaticus / Charogne / Brume / Votum Mortis – Split

Parfois certaines plaques ont le goût d’éviter la présentation docile par décence pure et cultivent par un insidieux effet de misanthropisme le sens de la fête.
Manipuler-Terroriser-Détruire, véritable tison philosophique, est explicité sous le feu de quatre activistes de la scène en 2004, le résultat : un quadruple split des plus odieux, une offrande qui n’a rien à envier à la mystique pourriture que d’autres ont intenté bien avant eux…
Cavaticus ouvre le bal, avec tact, il se fera un plaisir de violer vos petites oreilles, pourquoi sacrifier au genre alors que son incarnation sépulcrale trouve dans les deux [...]

Deathspell Omega – Fas – Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum

S’il fallait uniquement pour se donner bonne conscience n’user que d’un algorithme pour trouver la solution à la genèse de toutes les possibilités,si la création n’était qu’un éternel recommencement sans saveur comment l’hérétique pourrait à son tour devenir son propre rocher de rédemption et se dégager du chemin que l’on a déjà tracé inconsciemment pour lui?
Fas – Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum est un hommage à la décadence magnifiée de la chute, civilisationnelle, philosophique et morale où la matière s’affranchit par sa dureté des vérités que les grandes illusions sociétales ont accompagné pour bercer le monde de leur [...]

Akercocke – Antichrist

Akercocke cultive depuis plusieurs années une réelle singularité là où il est beaucoup plus tentant de se contenter de suivre et de copier les meilleurs.
Les dandys anglais ont en effet développé un style très particulier : un métal extrême, death (brutal) essentiellement, avec des soupçons de black (renforcés par leur attachement à parler de satanisme), auquel viennent se greffer des passages prog beaucoup plus soft en voix claire.
Parlons tout de suite de la voix de Jason Mendonca, car le bougre fait preuve d’un talent certain pour alterner entre des registres bien différents. Le formidable « Axiom » [...]

Arkhon Infaustus – Orthodoxyn

Que ceux qui veulent du brutal, du bestial, et qui attendent que ça envoie le pâté de façon directe et sans prise de tête lèvent la main ! Plus haut, allez n’ayez pas peur ! Voilà !
C’est bon merci, vous pouvez sortir, ce coup-là ce ne sera pas pour vous.
C’est qu’Orthodoxyn, nouvel album des français de Arkhon Infaustus, ne peut en aucun cas être rangé dans la catégorie de ces albums faciles d’accès, qui garantissent un petit plaisir solitaire vite fait bien fait.
C’est plutôt le contraire, même si au final, il sera quand même question de [...]

La Division Mentale – L’Extase des Fous

Né en 1998, La Division Mentale, projet engendré par Cypher, multi instrumentaliste, programmeur et producteur au sein de Guerilla Underground, une structure dont il est aussi à l’origine, a toujours eu pour but de mêler le monde de l’electro expérimentale et du metal extrême. Entre le premier album et celui-ci, de nombreux projets ont été menés à bien et ont permis à Cypher de se nourrir de nouvelles expériences et de poursuivre son projet. Le mélange des scènes metal et électronique ne date pas d’hier et pour un projet aux fortes consonances black metal ce n’est pas non plus [...]

Bergraven – DöDsvisioner

Darkantisthène:
Hurler à n’en plus finir à la face du monde l’incommensurable surprise provoquée par ce 2ème album de Bergraven serait prendre ledit monde pour aussi bête qu’il est. Râles de satisfaction oui, mais de hurlements, point. Sans doute car le premier méfait Fördärv (2004) laissait largement présager d’une suite alléchante.
En fait le plus étonnant est que ce Dödsvisioner est signé aux USA par Hydra head. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le label de groupes peu suspects d’adorer le Malin comme Botch, Pelican ou encore Oxbow. Pas trop compris sur ce coup-là. D’autant qu’en Europe ce [...]