E-town Concrete – Made For War

2 Commentaires      1 530
Style: rap/hardcoreAnnee de sortie: 2004Label: Ironbound

E-Town Concrete est un groupe du New Jersey et nous délivre donc… du NJHC. Apres l’album Time2Shine puis le très classement nommé Fuck The World et enfin The Second Coming, le groupe nous sort The Renaissance en 2003, un disque bien décevant après les trois tueries le précédant. Cette cinquième production du groupe, Made For War, est plus proche des anciens que de son prédécesseur, et on a envie de dire: tant mieux. Ce qui fait l’originalité de ce groupe américain, c’est le mélange de hardcore « tough » et ses gros moshparts avec un chant hip hop hurlé. En plus d’être hors du commun (rien a voir avec le néo et le phrasé hip hop sur des riffs de merde), c’est efficace. Mais autant le dire tout de suite, Made For War est plus ‘calme’, plus posé, plus sage, on peut dire plus mature que les précédents tout en étant aussi métallique et hip hop.

Le chant doit être décrit, pour ceux qui ne connaissent pas. Il s’agit d’un chant hip hop hurlé grave, assez unique, dans un ton digne des grosses voix de groupes tels que Santa Sangre, A Perfect Murder par exemple. Alors essayez d’imaginer ! C’est en tout cas très bon. Anthony s’essaie quand même aux voix claires (heureusement moins que sur le précédent opus), mais je dois avouer ne pas trouver ces parties sensationnelles.
Le jeu de guitare est bon. Lourd, des riffs brutaux, énergiques, métalliques. Un mélange de riffs à la Hatebreed avec d’autres plus mélodiques. La basse est terriblement efficace… Et bien le bassiste maîtrise aussi bien les rythmes hardcore que les arpèges ou les rythmes groovy.

Contrairement aux anciens albums, la furie dévastatrice qui faisait de la moitié des morceaux des ‘hits’ est moins présente, bien que ce disque soit couillu. Souvenez-vous des effets de la première écoute de morceaux tels que « Shaydee », « Fuck The World », « No Thanx », « One Life Two Lives » ou « Stranghold »… Il manque ici LE petit truc qui faisait de chaque morceau de E-Town une perle. La confiance perdue à cause d’un disque précédent que je ne qualifierais pas de ‘mauvais’ ou une volonté d’être moins rentre dedans ? En tout cas, ce disque est quand même brutal, puisqu’un disque de E-Town ne peut pas être doux. Il n’empêche que ce Made For War comporte quelques ‘hymnes’ tels que l’excellent « Pariah », le très bon « Wide Awake », le violent « Made For War  » ou le groovy « There Goes The Neighborhood ».

Pour résumer, ce disque est parfait pour ‘relancer’ la carrière de E-Town après le dérapage que fut The Renaissance (à mon goût). Un très bon disque, dans la lignée des trois premiers, mais en plus mature, et moins saccadé. Si vous ne connaissez pas ce groupe, oubliez The Renaissance et penchez-vous sur tout les autres. Aucun disque ne se ressemble, chaque album à sa personnalité, et chacun possède son lot de titres géniaux.
Efficace, direct, quasiment unique en son genre, ce groupe est un bon groupe, mais qui n’a pas le succès outre-Atlantique qu’il mérite. E-Town Concrete est de retour, et ça le fait sévère !!! Time 2 Shine comme ils disent…

  1. pariah
  2. ploughshares and swords
  3. wide awake
  4. the distance
  5. do you know what it’s like?
  6. blood
  7. a setup
  8. what can i do?
  9. made for war
  10. all that you have is still not enough
  11. there goes the neighbourhood
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. Steeve [HxC] says:

    Si t’aimes les grosses caisses tunées, les meufs aux gros s**** et que t’as pas peur de trainer dans les quartiers chauds alors E-town est fait pour toi! hùhù….

  2. chopro says:

    Désolé. Pas d’accord avec toi : « The Renaissance » est vraiment bon. Après, c’est vrai qu’il est plus accessible que les autres CD. Mais si je veux initier le nouveau qui écoutait juste du mainstream a ETC, lui faire commencer par « Time 2 Shine » ou « Made For War », c’est pas vraiment une bonne idée je trouve. Je dirais plutôt qu’il est réservé aux fans du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *