Miss Goulash – Karaoke Karate Club

3 Commentaires      1 172
Style: jazz-rock expérimentalAnnee de sortie: 2004Label: Ektik

Miss Goulash est une petite coquine. Une de ces femmes iconoclastes et sauvageonnes, femme fatale à ses heures, souvent charmeuse, toujours capricieuse, qui vous joue des tours, s’amuse avec vos nerfs pour finalement toujours vous séduire dans un grand éclat de rire. Miss Goulash est lyonnaise. Elle est née en 1998, et surgit de temps à autre dans le paysage musical, armée d’une production discographique aussi jouissive qu’irrévérencieuse. Du moins lorsqu’elle n’arpente pas les scènes de l’Europe entière comme on arpente la vie.

Miss Goulash est le fruit d’une rencontre avant d’être un groupe. La rencontre de personnalités, la rencontre d’instruments – une basse, une batterie, une clarinette, un saxophone, une trompette, un violon, un violoncelle, et une voix- la rencontre d’influence jazz, rock, punk, folk, slave, qui crée la synergie, qui anime Miss Goulash, ses pièces musicales atypiques, belles et libertaires, tristes et joyeuses, désenchantées mais jamais désespérées. Pour prendre les chemins de traverses, Miss Goulash pourrait être une rencontre entre l’univers d’Emir Kusturica et celui d’un Mr Bungle assagi.

Les premières approches peuvent être houleuses, dangereuses. Les repères s’effilochent, les cultures s’entrechoquent. Mais la folie s’empare très vite de votre esprit, éradique vos peines et vos peurs. Les mélodies de prime abord complexes et insaisissables se livrent en même temps que Miss Goulash délivre ses charmes. Et de charme elle n’en est point dépourvue ! La culture rock sauvage et rageuse embrasse la musique slave et tzigane, les cuivres s’entremêlent aux cordes, les rythmes s’embarquent pour une joute de folie, frénétique et jouissive. L’improvisation est en embuscade, les mélodies courent et sautillent, les ambiances se succèdent entre rage et mélancolie, entre le souffle épique des paysages slaves et un polar sombre et poisseux des 60’s. L’esprit fier et aventureux du free jazz trouve ici des lettres de noblesse en même temps qu’il réveille en nous des émotions à fleur de peau, souvent belles, parfois enfouies par peur des représailles. Miss Goulash leur redonne vie avec délicatesse.

Dans ce creuset bouillonnant, la fanfare punk de Miss Goulash retrouve son esprit d’enfance, son esprit rebel, libre des conventions, libre de rire et de pleurer. Si Franquin était encore de ce monde, nul doute qu’il pourrait donner une suite à ces Idées Noires au son de ce Karaoké Karaté Club. A découvrir d’urgence !

  1. we(a)stern
  2. radio baston crochet partners
  3. newton théorie
  4. haircup
  5. libonn’to
  6. bootzov
  7. economilitari
  8. termination 1 (haro pacific chimie station)
  9. glassnost machine blue
  10. balkaniques
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Alexia says:

    Superbe album, l’univers musical de ces lyonnais est jouissif ! Hâte de les découvrir sur scène !

  2. Rico says:

    Clair qu’il est génial cet album. C’est frais et trés personnel.

  3. Pablo says:

    Suis-je le seul a avoir lu Miss Goulag? :-/

Répondre à Rico Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *