Albums attendus – Octobre 2020

Pas de commentaires      64
Annee de sortie: 2020

Les albums que j’attend le plus en ce moment.

Wobbler
Les champions du rock progressif 70s revisité aujourd’hui. Leur musique est complètement « dans le style de » Yes ou Gentle Giant mais avec de telles références capables de prouesses virtuoses et qui expérimentent dans tous les sens, ce n’est évidemment pas de la copie mais bien une nouveau groupe majeur du genre. J’adore le coté hyper rythmé, sautillant, mais parfois aussi bien puissant, hard rock de leur musique. Les Scandinaves, et en particulier Norvégiens savent y faire dans le genre.

Our Oceans
Ce titre a vraiment été une belle claque, une sorte de Gojira meets Jeff Buckley, avec la modernité d’un The Contortionist. Par d’anciens membres de Cynic, aussi les gars derrière Exivisous, énorme projet metal/jazz fusion instrumental. Il y a aussi dans leur musique une certaine sensibilité quasi emo/ »post-hardcore » dans son acceptation américaine, bref c’est assez unique en son genre. Ce morceau est ciselé, travaillé à la perfection, la production est au poil, le chant hyper émotionnel, les dynamiques entre calme et tempête poussés à leur paroxysme. Ouch.

Seba Kaapstad
Je ne sais pas pourquoi mais j’aime beaucoup ce groupe Sud-Africain, pourtant c’est pas mon style habituel. Malgré tout j’ai un certain atome crochu avec la neo soul, les groupes avec une instrumentation recherchée, quasi prog, et un chant soul. Généralement ces groupes sont au croisement du jazz et du hip hop aussi. Jordan Rakei, Tom Hisch, Hiatus Kayote, Joe Armon Jones, il y a quelques groupes que j’apprécie particulièrement, beaucoup sont Anglais.
Ce nouveau morceau tout en groove et en cool, du Gogo Penguin version soul presque, donne envie d’écouter le reste.

Plini
J’adore ce que fait ce type, mais je ne suis pas totalement convaincu par ce titre, tout en étant certain qu’il va falloir l’écouter de nombreuses fois pour en saisir le suc.
Plini était à l’origine un guitariste s’enregistrant dans sa chambre d’étudiant, c’est désormais un groupe, mais toujours dans le meme genre prog/fusion instrumental. Plini est pour moi un des guitaristes les plus intéressants du moment, à la fois virtuose et hyper émotionnel dans ses solos. Plus subtil qu’un Tosin Abasi de Animals As Leaders.

Carcass
Je ne dirais pas que je suis le plus grand fan du groupe qui soit mais c’est quand meme une de mes références death metal. J’aime surtout évidemment leur progression et Heartwork en particulier, album qui date quand meme de 1993, ces types ont 50 ans! Carcass est un groupe unique, ils ont leur niche propre, le chirurgical.
Sinon ce nouveau morceau? Ça avoine. 30 ans de métier et pas pris une ride, ça reste du death metal mélodico-agressif pur jus façon Carcass. Le second single « The Long and Winding Bier Road » est beaucoup plus évident, on dirait presque du Arch Enemy, mais celui là « The Living Dead at the Manchester Morgue » est vraiment réussi et assez aventureux.

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 502 articles sur Eklektik.

Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *